Aller au contenu principal

Dossier tracteurs
La sécurité pour des tracteurs d’élevage

Lors de son installation en 2009 Cyril Clisson et son associé James Genty, du Gaec La Châtaigne à Terves, ont adopté les tracteurs Kubota sur leur exploitation d’élevage et apprécient leurs services chaque jour.

Cyril Clisson a adopté les tracteurs Kubota dès son installation.
Cyril Clisson a adopté les tracteurs Kubota dès son installation.
© N.C.

Le Gaec La Châtaigne est une exploitation d’élevage en bocage qui compte 130 vaches allaitantes en naisseur-engraisseur et 115 ha dont 30 à 34 ha de cultures pour l’alimentation des animaux. « On a fait le ménage lors de mon installation en vendant les quatre tracteurs existants et en ciblant mieux nos besoins en fonction des moyens dont on disposait », explique Cyril qui est pleinement satisfait des services rendus par les deux tracteurs. Le 85 cv avec arceau est toujours sur l’exploitation et réalise 1000 heures par an dans les bâtiments, pour le curage, la mélangeuse. Le second  de 130 cv avec cabine permet d’assurer tous les travaux de l’élevage,  le transport du fumier, les travaux fourragers, la mélangeuse et il réalise 1200 à 1500 heures par an. « Depuis 2009 c’est le troisième exemplaire », note Cyril qui renouvelle ce tracteur pour le même montant d’annuités  chaque année et avec plus d’équipements à chaque fois.  « Acheter, lors de l’installation,  deux tracteurs neufs de cette marque était le meilleur compromis pour nous. Cela a permis de sécuriser l’installation, avec un montant d’investissement  moins important mais aussi la proximité du fournisseur Agri services qui est à Chanteloup. Mais c’est surtout la garantie de trois ans, pièces et main-d’œuvre, qui nous a attirés et qui me rassurait en cette période sensible qu’est l’installation », assure Cyril qui n’aurait pas aimé les mauvaises surprises.

Lire la suite dans le dossier "tracteurs" d'Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Restaurateurs et éleveurs réunis autour de mêmes valeurs
La société Dénoues a créé une marque pour restaurer le lien entre amoureux de bonne viande. L’idée ? Que l’éleveur sache où part…
Publicité