Aller au contenu principal

« La séquestration du carbone dans le sol, une option gagnante pour tous »

Enjeu majeur ayant émergé il y a quelques années, le piégeage du carbone est au cœur de la stratégie bas carbone française. Dans cette optique, le potentiel de l’agriculture est immense. Abad Chabbi, de l’Inrae Nouvelle-Aquitaine, nous l’explique.

En quelques mots, qu’est-ce que le cycle du carbone ?

Tous les êtres vivants sont constitués d’atomes de carbone. Ces atomes sont extraits du CO2 atmosphérique par les plantes, les algues et certaines bactéries via la photosynthèse. Le CO2 est restitué à l’atmosphère par la respiration et la décomposition de ces êtres vivants. À côté de ce cycle biologique court, il existe un cycle géologique lent de stockage du carbone sous forme de calcaire et d’hydrocarbures fossiles. La combustion de ressources fossiles conduit à une accumulation rapide du CO2 dans l’atmosphère. Les émissions de carbone, mais aussi d’autres gaz à effet de serre comme le méthane, le protoxyde d’azote ou la vapeur d’eau, empêchent une partie des rayonnements à ondes longues de quitter l’atmosphère. Cela explique le réchauffement climatique.

Comment fonctionne le piégeage du carbone ?

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité