Aller au contenu principal

La situation de la tuberculose bovine en Deux-Sèvres est plutôt rassurante

86 % des 84 foyers de tuberculose découverts cette année en France sont situés en Nouvelle-Aquitaine. Si les éleveurs des Deux-Sèvres doivent être vigilants, la situation est saine depuis fin 2015.

L’intradermotuberculination nécessite une injection dans 
l’encolure puis une lecture au cutimètre trois jours plus tard.
L’intradermotuberculination nécessite une injection dans
l’encolure puis une lecture au cutimètre trois jours plus tard.
© Serge Grente

Fin 2014, plusieurs troupeaux étaient abattus en Deux-Sèvres suite à la découverte de foyers de tuberculose dans l’extrême nord du département. Fin 2015, un nouveau foyer a été mis en évidence dans un élevage du sud Deux-Sèvres, suite à la découverte à l’abattoir d’un bovin confirmé tuberculeux.
Comme le prévoit la réglementation, une surveillance renforcée de la maladie autour des foyers durant trois ans a été mise en place ainsi que dans tous les élevages en lien épidémiologiques avec ceux-ci. Les trois années de prophylaxie renforcée dans le nord se sont achevées le 30 avril 2017 sans qu’aucun autre foyer ne soit mis en évidence, ce qui a permis de conclure qu’il n’y a pas eu d’extension de la maladie dans ce secteur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Coralie a trouvé son bonheur au volant des tracteurs
Pas faite pour l’école, puis rêvant de devenir soigneur animalier, Coralie Babeau a finalement trouvé sa vocation en tant que…
De Soudan à Cournon, une vie dédiée à l’amour des Parthenaises
Les époux deux-sévriens Christine et Didier Proust reçoivent ce 8 octobre les Sabots d’or au Sommet de l’élevage de Cournon d’…
Alexandre Jorigné : " Je retrouve le métier d’éleveur en travaillant comme ça "
Membre des JA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Alexandre Jorigné a rejoint l’équipe de Capr’Inov en 2020. Chargé du Capr’I Cup, il s’est…
« Ça suffit » !
Un collectif représentant la profession agricole réagit aux exactions réalisées par les opposants aux réserves de susbtituion de …
De nouvelles formations à venir aux Sicaudières
À l’occasion de la rentrée du centre de formation des adultes au campus des Sicaudières a été annoncée l’ouverture de deux cursus…
Ce qui va changer avec Egalim 2
Round final pour la loi Egalim 2. Les parlementaires sont tombés d’accord sur un texte qui entrera en application pour les…
Publicité