Aller au contenu principal

Statut juridique
La société par actions simplifiée (SAS) : les raisons du succès

La SAS, société commerciale par la forme, est celle qui se développe le plus depuis sa simplification en 2008. Si elle n’a pas été créée pour le monde agricole, elle progresse aussi dans les campagnes, qu’il s’agisse de structurer l’activité commerciale d’agriculteurs (vente directe, prestations de services…), de mettre en place des montages complexes type « holding », ou d’organiser des activités purement agricoles.

Une SAS principalement agricole peut réaliser des activités commerciales, sans avoir à respecter les seuils limitant connus par les sociétés civiles (SCEA, EARL) de 100.000 € TTC de chiffre d’affaires commercial sans dépasser 50 % du chiffre d’affaires agricole.
© DR

La SAS est une société pouvant réaliser des activités commerciales (achat/revente, prestation de services), comme civiles (ex : agriculture). Elle dispose de la responsabilité limitée, elle est constituée par une ou plusieurs personnes, physiques ou morales, le montant du capital social est libre, la désignation d’un commissaire aux apports n’est plus obligatoire (sauf cas particuliers).

Une grande liberté contractuelle est laissée aux actionnaires dans la rédaction des statuts, notamment pour l’organisation des organes de direction, des assemblées générales, des règles de vote, des transmissions d’actions. Le seul organe de direction obligatoire est le Président, personne physique ou morale, actionnaire ou non.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité