Aller au contenu principal

La suspension d’essieu, garante de la qualité de pulvérisation

Les suspensions d’essieu protègent la structure des pulvérisateurs traînés sur la route et améliorent le comportement de leur rampe au champ. Les plus perfectionnées s’adaptent à la charge et sont capables de corriger l’inclinaison de l’appareil en dévers.

© Tecnoma

La bonne stabilité de la rampe d’un pulvérisateur au champ influe sur l’efficacité du traitement, en assurant une distance constante entre les buses et la cible sur toute la largeur de travail. Sur un appareil traîné, elle repose sur la parfaite adéquation des différents systèmes d’amortissement et de suspension embarqués. Ces solutions doivent, en effet, filtrer efficacement les réactions causées par les imperfections du sol, les mouvements de la bouillie dans la cuve et les autres actions parasites, sans interférer entre elles. « La suspension d’essieu présente autant d’intérêt au champ que sur la route. Au transport, elle protège la structure de l’appareil en absorbant les à-coups causés par les trous dans la chaussée et les vibrations. Au travail, elle assure les mêmes fonctions et constitue le premier maillon dans la stabilité de la rampe », remarque Jérôme Mestrude, responsable service clients chez Tecnoma.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité