Aller au contenu principal

La taxe d’équarrissage multipliée par six pour les caprins

Afin de financer l’équarrissage et l’interprofession caprine, une cotisation volontaire obligatoire (CVO) a été officialisée par un accord interprofessionnel du 22 janvier 2015, étendu par des arrêtés du 21 avril 2015.
La cotisation est de 0,124 pour les animaux adultes, répartie entre équarrissage et interprofession.
« Nous avons toujours dénoncé ce projet », rappelle Samuel Hérault, président de la section caprine. Il justifie sa position par les conséquences pour les éleveurs « qui vont devoir supporter 80% du coût de l’équarrissage » quand dans les autres filières, « il est de l’ordre de 20% ».
Il en résulte qu’après des mois de négociation, aux cours desquels les éleveurs de la région avec 75% de la production nationale de lait de chèvre se sont sentis
« isolés », la facture depuis le 1er janvier a été multipliée par 6 pour les ATM, passant de 0,32 euro par chèvre, à 1,824 euro.
La section caprine régionale de la Fnsea proposait une taxe sur les fromages sortie usine, pour financer l’équarrissage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité