Aller au contenu principal
Font Size

La transmission, thème central du 69e congrès de la Fnsea 79

Interview d’Olivier Renaud, secrétaire général de la Fnsea 79.

« Nous avons fait le choix de dissocier la partie politique de la partie statutaire afin d’organiser ce congrès plus tôt et ainsi de permettre à un plus grand nombre d’adhérents d’être présents », souligne Olivier Renaud.
« Nous avons fait le choix de dissocier la partie politique de la partie statutaire afin d’organiser ce congrès plus tôt et ainsi de permettre à un plus grand nombre d’adhérents d’être présents », souligne Olivier Renaud.
© N.C.

Pouvez-vous nous présenter le 69e congrès de la Fnsea 79 ?
Il aura lieu le 20 février à la salle des fêtes de Châtillon-sur- Thouet. Il s’agira d’un congrès politique. Le congrès statutaire aura lieu au second trimestre. Nous avons fait le choix de dissocier la partie politique de la partie statutaire afin d’organiser ce congrès plus tôt et ainsi de permettre à un plus grand nombre d’adhérents d’être présents. Le thème de ce congrès sera la transmission dans les exploitations agricoles.

Pourquoi avoir fait le choix de la transmission comme sujet principal ?
Ce sujet est l’un des enjeux majeurs de notre agriculture départemental. Dans les années qui viennent nous allons assister à un triplement du nombre des départs en retraite. Aussi, la façon dont vont se dérouler les transmissions d’exploitations aura un impact majeur sur le visage du secteur agricole deux-sévrien  à l’horizon 2020-2025. Nous avions déjà abordé ce dossier au cours des réunions cantonales d’automne avec nos adhérents. Au moment de faire le bilan de ces réunions, il nous est apparu incontournable de poursuivre les travaux sur ce sujet lors du congrès, car il   préoccupe fortement nos adhérents.

Quel sera le contenu de ce congrès ?
Comme l’an passé, le rapport d’activité des présidents de sections et de commissions sera présenté sous format vidéo. Puis, les présidents de cantons devront tous un à un prendre la parole pour faire état des problématiques et de l’activité syndicales locales. Suite à ces deux temps forts, Henri Bies Péré, membre du bureau Fnsea  et président de la Frsea Aquitaine, sera invité à débattre avec nos adhérents tant sur l’activité 2014 que sur les préoccupations des participants. Il sera par ailleurs invité à échanger avec nous sur la réforme territoriale et l’impact qu’elle aura sur le réseau Fnsea.  A l’issue du repas, la table ronde sur la transmission débutera. Celle-ci sera divisée en deux temps. Un premier temps sur les outils de la transmission. Un second temps sur des expériences d’agriculteurs en la matière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité