Aller au contenu principal

Droits et devoirs
La trufficulture, une production agricole dont le statut oscille selon la surface cultivée

© DR

Si vous êtes un exploitant cherchant à diversifier ses cultures, un retraité éclairé ou simplement un fin gourmet, vous avez dû entendre parler de trufficulture. Avant de se lancer avec passion, voici un rappel de la législation en la matière.
La production trufficole est une activité agricole par nature puisqu’elle correspond à la maîtrise d’un cycle végétal. Elle est donc affiliée à la MSA. Si la surface de production est comprise entre 1/4 SMA et 1 SMA, soit entre 0,625 et 2,5 hectares ou entre 150 et 1 200 heures /an, vous devenez cotisant solidaire en Deux-Sèvres. En deçà, vous serez non affilié. Au-dessus, vous serez considéré comme exploitant.
En étant cotisant solidaire, les cotisations sociales sont réduites et sont équivalentes à 16 % du revenu professionnel agricole (+ CSG/CRDS). Il n’y a cependant pas de couverture sociale et retraite avec ce statut.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Publicité