Aller au contenu principal

A La Vaubaillou, la crèche est une affaire de famille

A La Vaubaillou, sur la commune de Nueil-les-Aubiers, 400 personnes sont venues voir la crèche de Noël qu’a réalisée Kevin Bigot avec autant de personnages, des automates et des fontaines en miniatures.

© N.C.

Les 13 et 14 décembre, Kevin Bigot a reçu 400 personnes. Dans la maison de ses parents, petits et grands sont venus voir sa crèche de Noël avec ses 400 personnages et animaux installés au milieu de fontaines à eau et d’illuminations. Cela fait maintenant six ans que les portes de la demeure familiale sont ouvertes au public mais uniquement pendant le marché de Noël de Nueil.
Alors qu’en 2013 Kevin avait choisi comme thème les quatre saisons, cette année il a choisi la naissance, en hommage à sa filleule, née en 2014. En novembre, lors de l’installation, Marie enceinte, sur un âne, et Joseph étaient en marche vers l’étable. Ils y ont été installés le 1er dimanche de l’Avent. Le 24 décembre, l’enfant Jésus prendra place entre eux deux. Les mages atteindront les lieux le jour de l’Epiphanie, le 6 janvier. Et quelques jours plus tard, l’âne reprendra du service pour illustrer la fuite en Egypte, comme annoncé dans les textes bibliques.
Depuis juillet, Kevin prépare son projet. Pour la réalisation, il a pris une semaine de congés, déplacé quelques meubles avec l’aide d’amis pendant deux ou trois jours en fonction de leurs disponibilités.
Depuis son enfance, Kevin a cette passion pour les crèches. « C’est grâce à ma tante », explique-t-il. Ginette Boissinot perpétue cette tradition chrétienne, « depuis toujours », se souvient-elle, alors que, petit, Kevin passait des heures à admirer l’œuvre de sa tante. Chez les Boissinot, dans le même village de La Vaubaillou, la crèche n’est ouverte au public que depuis trois ans. Ginette a construit son exposition sur le thème de  la Provence , avec quarante santons. Un travail d’orfèvre pour faire revivre des personnages, achetés dans les brocantes et à Emmaüs, après les avoir lavés et parfois refait des habits à neuf.
Fin janvier, le séjour de Joseph et Ginette retrouvera son agencement habituel. D’ici là, comme Kevin, ils auront sûrement en tête la crèche de Noël 2015.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Réserves de substitution, Sèvres Niortaise
Les agriculteurs s'engagent collectivement à réduire de 50% les produits phytosanitaires à horizon 2025
Deux ans jour pour jour après la signature du protocole d'accord, la commission d'évaluation et de surveillance, en charge du…
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité