Aller au contenu principal

A La Vaubaillou, la crèche est une affaire de famille

A La Vaubaillou, sur la commune de Nueil-les-Aubiers, 400 personnes sont venues voir la crèche de Noël qu’a réalisée Kevin Bigot avec autant de personnages, des automates et des fontaines en miniatures.

© N.C.

Les 13 et 14 décembre, Kevin Bigot a reçu 400 personnes. Dans la maison de ses parents, petits et grands sont venus voir sa crèche de Noël avec ses 400 personnages et animaux installés au milieu de fontaines à eau et d’illuminations. Cela fait maintenant six ans que les portes de la demeure familiale sont ouvertes au public mais uniquement pendant le marché de Noël de Nueil.
Alors qu’en 2013 Kevin avait choisi comme thème les quatre saisons, cette année il a choisi la naissance, en hommage à sa filleule, née en 2014. En novembre, lors de l’installation, Marie enceinte, sur un âne, et Joseph étaient en marche vers l’étable. Ils y ont été installés le 1er dimanche de l’Avent. Le 24 décembre, l’enfant Jésus prendra place entre eux deux. Les mages atteindront les lieux le jour de l’Epiphanie, le 6 janvier. Et quelques jours plus tard, l’âne reprendra du service pour illustrer la fuite en Egypte, comme annoncé dans les textes bibliques.
Depuis juillet, Kevin prépare son projet. Pour la réalisation, il a pris une semaine de congés, déplacé quelques meubles avec l’aide d’amis pendant deux ou trois jours en fonction de leurs disponibilités.
Depuis son enfance, Kevin a cette passion pour les crèches. « C’est grâce à ma tante », explique-t-il. Ginette Boissinot perpétue cette tradition chrétienne, « depuis toujours », se souvient-elle, alors que, petit, Kevin passait des heures à admirer l’œuvre de sa tante. Chez les Boissinot, dans le même village de La Vaubaillou, la crèche n’est ouverte au public que depuis trois ans. Ginette a construit son exposition sur le thème de  la Provence , avec quarante santons. Un travail d’orfèvre pour faire revivre des personnages, achetés dans les brocantes et à Emmaüs, après les avoir lavés et parfois refait des habits à neuf.
Fin janvier, le séjour de Joseph et Ginette retrouvera son agencement habituel. D’ici là, comme Kevin, ils auront sûrement en tête la crèche de Noël 2015.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Publicité