Aller au contenu principal
Font Size

Bovins
La visite sanitaire obligatoire devient biennale

La DGAL rend la visite sanitaire obligatoire seulement tous les deux ans.

Instaurée en 2005, la visite sanitaire obligatoire répondait au souci, de prévenir les maladies réputées contagieuses (santé animale). Cette mesure, qui est prise totalement en charge par les pouvoirs publics, est modifiée sur trois points : son rythme devient biennal avec extension du dispositif aux productions avicole et porcine ; elle intègre désormais la santé publique vétérinaire ;    un réseau de surveillance et de prévention des risques sanitaires est constitué.
Les vétérinaires désignés par les éleveurs ovins restent chargés des visites obligatoires. Ils peuvent les réaliser à l’occasion des visites classiques. Le formulaire signé par le vétérinaire sanitaire et par l’éleveur devra être archivé dans le registre d’élevage.
Toutefois, ce n’est pas un contrôle officiel. Les informations recueillies permettront à l’administration d’établir une analyse de risque.
Un article paraîtra prochainement lors de la parution des textes. La FDSEA se tient à la disposition de ses adhérents pour toute information complémentaire.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Publicité