Aller au contenu principal

Label anti-gaspillage : un lancement officiel mais des conditions d'obtention toujours inconnues

© Pascal Xicluna / ministère agriculture

Suite à la parution d'un décret ministériel à la veille de Noël, les ministères de l'agriculture et de la transition écologique ont annoncé, dans un communiqué le 28 décembre, le lancement du label anti-gaspillage alimentaire. La création de ce label avait été inscrite dans la loi de février 2020 contre le gaspillage alimentaire, dans le but de mettre en avant des « initiatives vertueuses ». Le décret paru le 24 décembre rappelle l'objectif visé par le label et sa gouvernance, mais n'en précise pas les conditions d'obtention. Tout juste annonce-t-il que les conditions d'obtention et de contrôle seront connues « dès 2021 » pour les secteurs de la distribution alimentaire et la restauration collective. Cette mesure transcrit les amendements portés par Guillaume Garot (PS) et Matthieu Orphelin (ex. LREM, ex-EDS), adoptés en novembre par la Commission du développement durable, malgré les réticences de l'ex-ministre alors en charge du texte, Brune Poirson. Les amendements en question citaient plusieurs exemples de pratiques vertueuses susceptibles d'être valorisée: « autorisation de glanage dans les champs, la transformation des fruits et légumes moches ou encore la formation des professionnels à une cuisine moins génératrice de déchet ». La mesure avait déjà été proposée par Guillaume Garot dans un rapport parlementaire en 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Restaurateurs et éleveurs réunis autour de mêmes valeurs
La société Dénoues a créé une marque pour restaurer le lien entre amoureux de bonne viande. L’idée ? Que l’éleveur sache où part…
Publicité