Aller au contenu principal

L'accord UE-Mercosur, une «occasion manquée» sur le plan environnemental

© Agri 79

L'accord de libre-échange entre l'UE et le Mercosur est une «occasion manquée» de contraindre le Brésil à respecter de meilleures normes environnementales et sanitaires, d'après le rapport de la commission indépendante d'évaluation de cet accord (commission Ambec), révélé par Le Monde le 17 septembre. Le gouvernement doit présenter le 18 septembre le contenu de ce rapport commandé par l'ancien Premier ministre Edouard Philippe en 2019.

D'après le quotidien, les exportations de viande bovine prévues dans l'accord pourraient provoquer une hausse de la déforestation de 5% en six ans. Un chiffre qui «ne prend en compte que la surface de déforestation nécessaire pour élever le morceau d'aloyau (exporté en Europe) et non la bête entière», estiment la Fondation Nicolas Hulot (FNH) et l’Institut Veblen dans un communiqué le 17 septembre. D'après les ONG, la déforestation supplémentaire serait «en réalité de 25%». Elles pointent aussi « l'entrée facilitée sur le marché européen de denrées produites avec des pesticides interdits dans l’UE » et le «risque d’affaiblissement des standards » européens. Les associations réclament l'«abandon pur et simple » de l'accord UE-Mercosur, afin de le «repenser (…) sur des bases complètement différentes, compatibles avec le Green Deal européen et les enjeux planétaires».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité