Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

L’Afdi ferraille pour trouver des fonds

L’association départementale a lancé il y a quelques semaines une campagne de collecte de ferraille en Deux-Sèvres dans le but de récolter de l’argent pour mener des projets de développement au Togo.

Michel Guionnet (au centre), le président de l’Afdi, accueille un point de collecte sur son exploitation. Il est entouré de Jean-Luc Gautreau, représentant FdCuma à l’Afdi (à gauche), de Philippe Martinot, président de la FdCuma, et Gérard Gellé, de l’Afdi (à droite).
Michel Guionnet (au centre), le président de l’Afdi, accueille un point de collecte sur son exploitation. Il est entouré de Jean-Luc Gautreau, représentant FdCuma à l’Afdi (à gauche), de Philippe Martinot, président de la FdCuma, et Gérard Gellé, de l’Afdi (à droite).
© C.M.

La ferraille s’accumule dans un coin de l’exploitation de Michel Guionnet, à Luché-Thouarsais, dans le nord des Deux-Sèvres. Des restes de vélo, de machine à laver, de tuyaux de toutes sortes. Destinés à une mort certaine, ces déchets ont pourtant de la valeur. Un peu plus d’une centaine d’euros la tonne, selon les cours en vigueur et la qualité de la ferraille amassée. Alors, le but est d’en recueillir un maximum auprès des agriculteurs du département. L’argent récolté permettra ainsi de soutenir les projets de développement menés par l’Afdi Deux-Sèvres au Togo. « La ferraille que nous récupérons n’est pas envoyée telle quelle en Afrique, tient à préciser Jean-Luc Gautreau, représentant de la FdCuma au conseil de l’Afdi. Elle est vendue à l’entreprise Fers et l’argent est ensuite versé à l’association ».

Néanmoins, les responsables de l’Afdi se refusent à être de vulgaires bailleurs de fonds. « Le but de l’Afdi est d’accompagner les agriculteurs togolais de manière structurelle, de leur apprendre des techniques adaptées à la situation locale », explique Jean-Luc Gautreau.

Pour connaître les points de collecte ou accueillir un dépôt de ferraille, contactez Michel Guionnet au 06 07 38 00 37.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le déconfinement se prépare en Deux-Sèvres
Département classé vert, les Deux-Sèvres sont très peu touchés par l’épidémie de Covid-19. La sortie du confinement se prépare…
Les bruits liés aux canons effaroucheurs d’oiseaux

L’agriculture génère des bruits, notamment pendant la saison des gros travaux, récolte, semis, et notamment lors des semis de…

Partir de la ferme... pour mieux revenir
Alexandre Brousseau rejoint l’exploitation familiale à Nueil-les-Aubiers, après avoir acquis de l’expérience comme technicien-…
Benoit Forestier, un vétérinaire rural en constante adaptation
Benoit Forestier, vétérinaire rural depuis trente ans à Chiché, a vu son métier se transformer en même temps que la profession d’…
Hélène Blaud, présidente nationale des anciens exploitants
Jeudi 14 mai, Hélène Blaud a été élue présidente de la section nationale des anciens exploitants. Pendant trois ans, la Deux-…
L’agroalimentaire a mis les bouchées doubles pendant le confinement
La fermeture de la restauration hors domicile a obligé la filière à se tourner vers la grande distribution, alors que la demande…
Publicité