Aller au contenu principal

Lait : la CR appelle à la transparence et à la régulation pour éviter la surproduction

© public domain pictures

Dans un communiqué du 19 mars, la Coordination rurale (CR) demande « qu’un état des lieux des stocks de produits laitiers européens (publics et privés) soit communiqué ». « Il est impératif de satisfaire les besoins des consommateurs et même de faire face au pic de demande, mais de ne pas entrer dans une surproduction néfaste », prévient la CR, qui craint une « sur-transformation en poudre de lait » qui ferait plonger les prix. La fermeture des débouchés de la RHD, provoquée par les mesures de lutte contre le coronavirus, tombe au mauvais moment pour les producteurs de lait. Avec l'arrivée du pic de production printanier, les outils de transformation sont habituellement saturés, et notamment les tours de séchage utilisées pour transformer le lait en surplus. Par ailleurs, la France exporte « près de 40% de sa production laitière », rappelle le syndicat, et des « problèmes logistiques contraignants » pénalisent les envois de « produits secs (poudre de lait, beurre) vers les marchés du Moyen-Orient et d’Asie du Sud-Est ». La Coordination en appelle à la « solidarité (…) de toute la filière », tout en proposant d'appliquer le « programme de responsabilisation face au marché », un système de régulation élaboré par l'EMB (European milk board).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité