Aller au contenu principal

Infestation
L’ambroisie doit être détruite dès la récolte

La présence d’ambroisie est avérée dans les Deux-Sèvres et ces plantes invasives sont dangereuses pour la santé. Elles doivent être détruites sans délai au déchaulage avec deux faux semis en passages croisés.

Le sud-est du département ainsi que le niortais sont particulièrement concernés par la présence de l’ambroisie dans les parcelles.
© Chambre d'agriculture 79

En gestion préventive, en culture comme en interculture, la lutte contre l’ambroisie consiste à limiter le nombre de plantes avant l’installation de la culture. La pratique de faux semis, à raison de deux passages croisés, permet de faire lever le plus grand nombre d’ambroisies. Elles sont détruites par une pratique de désherbage mécanique ou chimique. La densité de semences dans le sol est ainsi diminuée une fois la culture en place. Cette pratique est d’autant plus efficace si elle est accompagnée d’un retard de la date de semis de la culture qui favorise la levée des ambroisies, et donc leur destruction.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité