Aller au contenu principal
Font Size

« L’avenir est dans l’aval et non plus dans l’amont »

La Cavac, qui est en assemblée générale aux Sables-d’Olonne ce vendredi, accentue son tournant vers les filières qualité, spécialisées, agro-industrielle et, c’est une nouveauté, vers la distribution. Entretien avec Jérôme Calleau, son président.

« Nous devons d’abord produire en fonction des attentes des consommateurs », indique Jérôme Calleau, président de la Cavac.
« Nous devons d’abord produire en fonction des attentes des consommateurs », indique Jérôme Calleau, président de la Cavac.
© Cavac

Vous sortez de onze réunions de section et de sept de groupements de producteurs. Vous devez avoir une bonne vision de l’état de votre coopérative et de ses sociétaires ?
Oui et nous notons d’ailleurs une hausse de fréquentation à ces réunions. Nous tenons à maintenir cette proximité sur notre petit territoire d’un département et demi.

Alors que vous disent vos sociétaires ?
L’essentiel tourne autour de leur inquiétude liée à la crise. Ce qu’on peut dire, c’est que les comptes débiteurs ne sont pas dégradés à la hauteur de la crise, grâce à la coopérative qui apporte ses réponses par des aides conjoncturelles (34 M d’€ + 20 M€ pour aider à l’achat d’intrants puis une aide Synergie d’1 M€). Forcément, ces mesures d’accompagnement aux producteurs entraînent une baisse du résultat de la coopérative.

Pour accompagner, encore faut-il gagner de l’argent ?
Nous en gagnons. Pas partout mais nous en gagnons, notamment avec nos démarches qualité et nos activités agro-industrielles. Nous avons analysé ce que nous gagnons avec les produits à valeur ajoutée (les semences, le bio, les filières spécialisées…) par rapport aux produits standards.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 16 décembre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité