Aller au contenu principal

« L’avenir est dans l’aval et non plus dans l’amont »

La Cavac, qui est en assemblée générale aux Sables-d’Olonne ce vendredi, accentue son tournant vers les filières qualité, spécialisées, agro-industrielle et, c’est une nouveauté, vers la distribution. Entretien avec Jérôme Calleau, son président.

« Nous devons d’abord produire en fonction des attentes des consommateurs », indique Jérôme Calleau, président de la Cavac.
« Nous devons d’abord produire en fonction des attentes des consommateurs », indique Jérôme Calleau, président de la Cavac.
© Cavac

Vous sortez de onze réunions de section et de sept de groupements de producteurs. Vous devez avoir une bonne vision de l’état de votre coopérative et de ses sociétaires ?
Oui et nous notons d’ailleurs une hausse de fréquentation à ces réunions. Nous tenons à maintenir cette proximité sur notre petit territoire d’un département et demi.

Alors que vous disent vos sociétaires ?
L’essentiel tourne autour de leur inquiétude liée à la crise. Ce qu’on peut dire, c’est que les comptes débiteurs ne sont pas dégradés à la hauteur de la crise, grâce à la coopérative qui apporte ses réponses par des aides conjoncturelles (34 M d’€ + 20 M€ pour aider à l’achat d’intrants puis une aide Synergie d’1 M€). Forcément, ces mesures d’accompagnement aux producteurs entraînent une baisse du résultat de la coopérative.

Pour accompagner, encore faut-il gagner de l’argent ?
Nous en gagnons. Pas partout mais nous en gagnons, notamment avec nos démarches qualité et nos activités agro-industrielles. Nous avons analysé ce que nous gagnons avec les produits à valeur ajoutée (les semences, le bio, les filières spécialisées…) par rapport aux produits standards.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 16 décembre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité