Aller au contenu principal

L’aventure de Capr’Inov continue de plus belle

Lancé il y a dix ans, Capr’Inov donne rendez-vous aux éleveurs à Niort les 23 et 24 novembre au coeur du premier bassin de production de lait de chèvre. La dimension internationale du salon s’accentue avec un nombre important de délégations étrangères annoncées.

Les organisateurs de Capr’Inov autour du président du salon, Thierry Jayat, (deuxième en partant de la gauche).
Les organisateurs de Capr’Inov autour du président du salon, Thierry Jayat, (deuxième en partant de la gauche).
© G.R.

Tous les deux ans depuis 2006, la filière caprine se retrouve à Capr’Inov, à Niort, premier département producteur de lait de chèvre avec ses 750 élevages. Les éleveurs de chèvre attendent avec intérêt ce rendez-vous unique, né il y a dix ans à l’initiative de treize éleveurs qui avaient la volonté de valoriser la technicité, le savoir-faire et les innovations propres à cette filière spécialisée.


Depuis, l’esprit est resté le même : un lieu de rencontre et d’échanges qu’ils estiment indispensables à leur métier. Les 23 et 24 novembre, à Niort, 170 exposants vont se répartir sur 15 000 mètres carrés. 4 000 visiteurs, dont 64 % d’éleveurs, sont attendus. Près des deux tiers viennent habituellement de la région Nouvelle-Aquitaine, un quart des autres régions françaises et 15 % sont des visiteurs étrangers, de toute l’Europe bien sûr, mais aussi « du Chili à la Chine », se réjouit le président Thierry Jayat. Déjà en 2014, vingt-cinq pays étaient représentés.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 11 novembre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité