Aller au contenu principal

Média
L’aventure Internet commence pour Agri79 et ses lecteurs

Agri 79 fait son entrée dans le monde d’Internet que beaucoup de nos lecteurs connaissent déjà pour l’utiliser à des fins personnelles ou professionnelles.

L'information agricole des deux-Sèvres en un clic sur www.agri79.com.
L'information agricole des deux-Sèvres en un clic sur www.agri79.com.
© DR
Créer un site Internet est un projet déjà ancien, à Agri 79. Avec l’appui du groupe Réussir, c’est désormais chose faite. Nos objectifs sont à la fois multiples et complémentaires dans cette aventure.
Entre la rédaction d’un article et sa cible, - transmissions, imprimerie, Poste - , le chemin est parfois semé d’embûches. Les informations au quotidien que nous mettrons en ligne au moyen de cet outil ne vont pas remettre en cause la périodicité d’Agri 79 ni son contenu. Ce site se veut avant tout un complément de votre hebdomadaire. La preuve vous en sera apportée avec des informations, dans le contenu ou la forme, que l’on ne trouvera pas dans Agri 79. Le site www.agri79.com se veut le compagnon du journal, pour informer toujours et encore mieux en particulier lorsque la diffusion papier n’est pas en mesure de le faire de façon satisfaisante.
La porte de l’interactivité est désormais ouverte avec les nouvelles technologies. Les internautes vont pouvoir réagir en temps réel, apporter leur commentaire, leur opinion aux d’articles mis en ligne chaque semaine. La page d’accueil du site permet d’accéder aux articles avec photos, à l’agenda, - et bientôt au son et aux films -, aux petites annonces de Direct Affaires… à la météo via le site de Météo France. Un moteur de recherche permet d’accéder gratuitement à plusieurs centaines d’articles archivés, écrits pour Agri 79 ou d’autres journaux du groupe Réussir. Une fréquente mise à jour permet de coller au plus près de l’actualité agricole et rurale des Deux-Sèvres, et en particulier aux dernières mesures prises, ici, à Paris, ou à Bruxelles.Inscrit dans l’histoire d’Agri 79
Avec Internet, Agri 79 franchit une étape supplémentaire dans sa mission d’information destinée aux agriculteurs. Le premier journal agricole du département a vu le jour en 1945. Le journal Les Deux-Sèvres agricole, était alors édité par l’Union départementale de la CGA (Confédération générale de l’agriculture). En 1949, les présidents de la CGA, de l’Union des coopératives et de la FDSEA se mettent d’accord pour ne diffuser qu’un seul journal qui s’appellera à son tour L’Agriculteur des Deux-Sèvres.
Pourtant, à la fin des années soixante, il est en concurrence avec l’Information agricole, journal édité par les coopératives. Et la vente au numéro ou par abonnement est une des conditions d’accès aux aides de l’Etat à la presse. En 1971, les organisations agricoles se remettent autour de la table et créent Agri 79 qui sera vendu par abonnement. Il se veut un journal d’informations agricoles et rurales de proximité et des organisations professionnelles. La proximité en fait un de ses atouts que renforce Internet.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité