Aller au contenu principal

Juridique, Covid-19
Le 10  juillet : fin de certaines mesures exceptionnelles

La fin de l’état d’urgence a mis un terme à certaines mesures exceptionnelles comme la suppression des jours de carence ou la hausse de l’exonération des heures supplémentaires.  

© ARS Bretagne

La fin de l’état d’urgence, le 10  juillet, a conduit au rétablissement du délai de carence applicable en cas d’arrêt de travail.

Pour les arrêts de travail trouvant leur origine dans l’incapacité temporaire du salarié, on revient aux règles antérieures à l’état d’urgence ; L’indemnisation du salarié se présente ainsi :

- La condition d’ancienneté est celle prévue par l’accord de prévoyance applicable à l’entreprise ;

- Le délai de carence est celui fixé par cet accord, par exemple : 3 jours ou 7 jours ;

- En fonction de l’ancienneté du salarié, un maintien de salaire pouvant courir de 30 jours à 180 jours, voire trois années ;

Les indemnités journalières légales (dues par la MSA) ou complémentaires (dues par l’organisme de prévoyance dont l’entreprise dépend) vont, le cas échéant, permettre d’assurer tout ou partie de ce maintien de salaire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité