Aller au contenu principal

Développement Agricole
Le bambou commence à prendre racine en Deux-Sèvres

À Paizay-le-Tort, Jean-François Ingrand a planté deux hectares de bambou l’année dernière. Il est accompagné par l’entreprise italienne Onlymoso, qui a en charge la commercialisation de sa production et le développement de la filière, encore confidentielle.

© Agricom' France

Plantés en juin dernier, les deux hectares de bambou s’élèvent désormais à 30 cm du sol. À terme, ils pourront atteindre une vingtaine de mètres de haut. Nous ne sommes pas en Asie, ni même en Italie, leader européen du bambou avec 2 000 hectares, mais bien en Deux-Sèvres, sur l’exploitation de Jean-François Ingrand, céréalier à Paizay-le-Tort. En recherche d’une culture à forte valeur ajoutée, l’agriculteur a décidé de lui consacrer une petite partie de ses 190 ha.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité