Aller au contenu principal

CEA Loulay
Le bio comme source de développement

La coopérative investit dans le bio. Un silo a vu le jour en août et un technicien a été dédié à cette pratique.

© CEA Loulay

C’est une création qui a fait du bruit en début d’année. Aquitabio reflétait la volonté d’une partie des coopératives de se rassembler pour structurer une filière bio régionale. La coopérative entente agricole (CEA) de Loulay est de celles-là. Une évidence pour son président Jacques Maroteix, qui développe la filière depuis quelques années, passant d’un peu moins de 700 t collectées en bio en 2017 à 1900 t cette année. « Beaucoup d’agriculteurs basculent en bio, c’est un marché porteur », assure-t-il. D’autant plus que l’encours des adhérents a augmenté de 500 000 euros cette année, preuve de difficultés toujours importantes.

Pour porter cette dynamique, un technicien a été recruté à mi-temps afin d’accompagner les changements de pratiques et un silo dédié au bio, d’une capacité de 6 000 t, a vu le jour en août. En attendant celui de la SAS Aquitabio, qui devrait se construire d’ici quelques années dans les environs de Niort.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité