Aller au contenu principal

Le biotope influence la densité des populations

1200 chasseurs sont attendus à Bocapole, jeudi 19 avril, pour l’assemblée générale de la fédération départementale.

Claude Jarriau directeur et Guy Guédon président. Le troisième schéma cynégétique portera la volonté de la fédération de la chasse à travailler de concert avec les acteurs du monde agricole.
Claude Jarriau directeur et Guy Guédon président. Le troisième schéma cynégétique portera la volonté de la fédération de la chasse à travailler de concert avec les acteurs du monde agricole.
© C.P.

De la présence des perdrix, lièvres ou autres faisans, dépend la motivation des chasseurs en Deux-Sèvres à prendre leur carte de chasse. Et cette année encore, cette motivation baisse. Jamais un tel niveau n’avait été atteint, regrette Guy Guédon, président de la fédération de la chasse. Avec 11 819 chasseurs en 2017-2018, le département perd 3,32 % de ses détenteurs de droits de chasse alors que 253 personnes par ailleurs décrochaient leur examen.
Particulièrement sensible aux impératifs économiques qui s’imposent aux agriculteurs, le président de la fédération de la chasse croit en l’évolution possible de certaines pratiques. Il mise sur l’information, la sensibilisation et l’accompagnement. Alors que la saison des foins arrive, les animateurs de la fédération proposent aux agriculteurs l’utilisation gratuite d’une barre d’effarouchement pour préserver la faune.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Publicité