Aller au contenu principal

Nouveau
Le Bœuf à l’herbe en expérimentation

Signature de la convention.
Signature de la convention.
© N. C.

Afin de répondre à la demande croissante de viande parthenaise et compte tenu du cheptel existant, la Communauté de communes de Parthenay, la SAS Société des viandes des éleveurs de Parthenay, la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres, la Société coopérative agricole La Parthenaise des éleveurs s’engagent dans un projet expérimental « Le Bœuf à l’herbe en Parthenay ».
Depuis le renouveau de la race parthenaise comme viande d’excellence bouchère dans les années 1980, les effectifs n’ont cessé de croître pour atteindre aujourd’hui plus de 38 000 naissances annuelles. La commercialisation des animaux en boucherie concerne quasi exclusivement les femelles compte tenu des pratiques de consommation sur le marché français. Les jeunes mâles ne sont pas valorisés sur la même filière, ils constituent pourtant la moitié des naissances. Le fait de castrer permettrait de produire des carcasses comparables à celles des femelles et donc d’accéder à ce marché.
Les partenaires du projet souhaitent étudier les conditions de faisabilité de la mise en place d’une filière Bœuf à l’herbe, économiques, techniques et organisationnelles pour structurer une filière locale. Il s’agira de connaître le coût et le schéma de production à l’amont, de connaître le potentiel commercial du produit à l’aval. Mais aussi d’identifier les prix de revient intermédiaires entre production et commercialisation et d’identifier les facteurs de variation (rendement, etc.). Sur ces bases une analyse économique globale pourra être proposée aux éleveurs. Dix-huit châtrons vont ainsi être mis en production sur 6 exploitations d’éleveurs de parthenaises selon un protocole défini par la chambre d’agriculture qui animera la démarche expérimentale. La SAS Svep aura à sa charge la réalisation de l’étude de marché auprès de son réseau de boucherie et des tests consommateurs. La communauté de communes de Parthenay a la maîtrise d’ouvrage de ce projet pour consolider la filière sur le territoire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
Publicité