Aller au contenu principal

Le calcul d’un indicateur de prix de revient validé

Interbev a validé la méthode de calcul d’un indicateur de prix de revient en viande bovine.

© N.C.

La méthode de calcul qui a été validée par les représentants de la section bovine d’Interbev le 31 janvier est basée sur le réseau Inosys. Déjà validée par l’Observatoire de la formation des prix et des marges, elle est qualifiée de robuste par le médiateur des relations commerciales agricoles lui-même.

Le calcul établit l’indicateur de prix de revient (en l’appliquant par exemple aux chiffres de la conjoncture du second semestre 2017) à 4,64 €/kg carcasse pour une vache allaitante, 5,08 € pour une génisse, 4,50 € pour un jeune bovin et 3,08 € du kilo vif pour un broutard.
Pour chaque catégorie, l’indicateur sera réactualisé tous les six mois pour prendre en compte l’évolution des charges des éleveurs (indice Ipampa). Une fois par an, il sera également réactualisé au regard des évolutions des soutiens de la Pac.

La première étape franchie, il faut maintenant, et de façon concrète et opérationnelle, construire une contractualisation avec une formation du prix en marche. Il appartient désormais aux acteurs économiques (coopérative et privé), dans le cadre de leurs négociations commerciales, de définir la méthode d’élaboration du prix s’appuyant sur cet indicateur pour prendre en compte le prix de revient des éleveurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
La qualité de la farine donne du grain à moudre aux boulangers
Pétrir, mouler et cuire restent les gestes séculaires de la fabrication du pain, mais les ingrédients de base sont choisis selon…
Les poulaillers, une option toujours prisée
Pour sécuriser une trésorerie ou pérenniser un emploi, de nombreux exploitants montent des ateliers volailles en parallèle de…
Publicité