Aller au contenu principal

PAC
« Le calendrier de la nouvelle PAC est intenable »

Michel Dantin, député européen, estime que le calendrier initial et l’application de la réforme de la PAC au 1er janvier 2014 
« sont intenables ».

A dix-huit mois de l’application programmée de la nouvelle PAC, Michel Dantin, député européen pour la région Sud-est et spécialiste des questions agricoles, a présenté au Parlement européen de Strasbourg une proposition de réforme de l’organisation commune des marchés.
Il estime que le calendrier de la réforme de la PAC au 1er janvier 2014 est intenable.

Avec cette proposition de la Commission agricole et du développement rural du Parlement européen où en sommes-nous de la procédure de la réforme de la PAC ?
C’est une proposition de réponse du Parlement européen au projet de Dacian Ciolos, le Commissaire européen à l’agriculture. Le 18 juin, j’ai présenté une proposition qui permettra à chaque groupe de déposer des amendements jusqu’au 10 juillet. Puis, un débat au Parlement se déroulera en octobre ou novembre 2012 pour aboutir à un vote sur le texte qui deviendra celui du Parlement européen si le cadre budgétaire est arrêté par les chefs d’États et de gouvernements. Pour des raisons de calendrier électoral, l’Allemagne veut que le budget soit adopté avant février ou mars 2013. À partir de là, nous entrerons en négociation avec le Conseil des ministres pour proposer un texte commun qui devra être ratifié par le Parlement et le Conseil. On le voit, le calendrier est très serré et mon sentiment, c’est qu’il est intenable pour une application de la réforme de la PAC, comme prévue, au 1er janvier 2014.

Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité