Aller au contenu principal

Le champignon, indispensable à la vie des arbres

En mycosylviculture, les interventions ont pour objectif d’accompagner le développement des arbres tout en stimulant la fructification des champignons. Biologiquement complémentaires, ces deux espèces sont sources de revenus.

Les participants de la réunion organisée par le CRPF Poitou-Charentes ont visité une truffière en fin de matinée.
Les participants de la réunion organisée par le CRPF Poitou-Charentes ont visité une truffière en fin de matinée.
© CRPF

La mycosylviculture est une approche nouvelle qui vise, par des techniques sylvicoles et un choix d’essences appropriées, à favoriser le développement des variétés de champignons les plus comestibles et les plus prisées. Cette approche, outre la création d’une valeur économique non négligeable pour le massif forestier hôte de ces mets recherchés, favorise le développement des forêts. La biodiversité est un facteur d’équilibre. Auxiliaires indispensables à la vie des arbres, sans le concours desquels ils ne pourraient se nourrir, les champignons participent aussi au recyclage des bois après leur mort.


Mi-mai, le CRPF invitait largement les propriétaires forestiers à découvrir les règles qui régissent la mycosylviculture. « Les champignons, et particulièrement les cèpes, fructifient généralement dans des peuplements forestiers vigoureux, diversifiés et suffisamment ouverts. Autrement dit, dans des forêts gérées, éclaircies et régulièrement exploitées », explique Adrien Peyrat, conseiller forestier à la chambre d’agriculture de Dordogne lors de sa venue à Pamproux, le 18 mai.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Les travaux de la ferme aux 1200 taurillons pourraient débuter en 2021
La décision de la cour administrative d’appel, le 29 décembre, a fait tomber l’annulation de l’autorisation d’exploiter qui avait…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Publicité