Aller au contenu principal

Formation
Le chevreau comme ils ne l’avaient jamais vu

Mardi 20 octobre, quatre éleveurs de Nouvelle-Aquitaine se sont retrouvés au CFA de Niort pour suivre une formation bouchère autour de la viande de chevreau. Avec l’aide du formateur David Russeil, ils ont appris des techniques simples de transformation.

Autour de David Russeil (au milieu), les élèves d'un jour sont fiers de leurs créations gourmandes à base de chevreau. Tout à gauche, Virginie Venot-Bonnet représente Chevriers Nouvelle-Aquitaine, à l'origine de ce partenariat avec le CFA de Niort.
© Chloé Poitau

Sud Charente-Maritime, Châtellerault, Périgord Vert et Nord Vienne : les origines sont variées pour les stagiaires de la formation ce mardi 20 octobre, mais l’objectif est le même, à savoir acquérir des bases de découpe et de transformation bouchère pour mieux valoriser leurs chevreaux. « Nous avons lancé ce partenariat en 2017, expose Virginie Venot-Bonnet, animatrice à Chevriers Nouvelle-Aquitaine. Chaque année depuis, une session de deux jours rassemble plusieurs éleveurs caprins autour de David Russeil, artisan boucher et formateur reconnu. » Au fil des ans, la formation est montée en puissance, de façon à aller vers plus de simplicité des outils et pratiques : « les éleveurs manquent souvent de temps », indique le formateur, soucieux de les aider dans leur quotidien. « David s’adapte et se met sans cesse à notre niveau. Il ne cherche pas la perfection mais l’efficacité, c’est génial », lance un stagiaire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Associés du GAEC la Vallée des Blondes, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Blonde d'Aquitaine, Vaches allaitantes
Pilot’élevage : un tableau de bord pour faire rouler le troupeau vers la performance
L’outil d’identification Pilot’Élevage a conduit l’ASSEL à recalibrer le tableau de bord utilisé par les élevages de plus de dix…
Publicité