Aller au contenu principal

Le Cniel débloque 10 millions d’euros pour limiter la production de lait

© DR

Dans une lettre du 31 mars adressée à ses membres, le Cniel (interprofession laitière) annonce vouloir mettre en place un « fonds de solidarité exceptionnel de 10 millions d’euros qui pourra indemniser tout éleveur dans son effort de limitation de production ». Il sera financé par la trésorerie de l’interprofession. Mis en place en avril, l’aide sera calculée sur la « totalité du volume non produit – pour une baisse de 2 à 5% sur la base de la production avril 2019 – et pour un prix du lait fixé à hauteur de 320 euros maximum les 1000 litres », explique le Cniel.
Avant de pouvoir le mettre effectivement en place, l’interprofession demande l’autorisation de la Commission européenne. « Si on ne modère pas les volumes, il est clair qu’il y aura du lait jeté », alerte Damien Lacombe, président de la coopération agricole laitière. Pour le moment, le risque de non-collecte est évoqué, notamment par de petites laiteries ou en zone de montagne, mais sur le terrain, aucune rupture massive n’est observée. « Il y a des inquiétudes et des rumeurs mais ce n’est pas une réalité aujourd’hui », explique Michel Joux, président de la FRSEA Auvergne Rhône Alpes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Une diversification en un temps record
Installer un associé rapidement, à moindre coût et sans bouleverser l’organisation de l’exploitation, c’est ce qu’ont réussi à…
Quentin : 100% aviculteur, et... 100% épanoui
Après des années à enchainer les boulots les plus divers, Quentin Le Thoueil a saisi une opportunité de s’installer à Voulmentin…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Publicité