Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le compost de chèvres : de l’or noir ?

Le fumier caprin est un bon terreau pour les légumineuses et assure un bon équilibre entre espèces.

Le compost caprin est riche en potassium et en soufre. Toutefois, les fumiers, très secs, sont difficiles à composter.
Le compost caprin est riche en potassium et en soufre. Toutefois, les fumiers, très secs, sont difficiles à composter.
© réussir la chèvre

Le compost est un engrais de fond dans les systèmes en polyculture-élevage. Il est issu de la dégradation en milieu aérobie du fumier. Le compostage permet de produire, par des effets mécaniques (retournement et broyage) et la fermentation, un produit émietté et homogène, sans odeur, sain et perdant peu d’azote une fois épandu. Si la température du compost dépasse les 50 °C, les bactéries pathogènes, certaines graines d’adventices, les larves et œufs de parasites gastro-intestinaux sont éliminées.

Depuis plusieurs années, des références sur les composts de caprins sont acquises sur le dispositif expérimental Patuchev, de l’Inra. Les fumiers de caprins sont réputés plus secs, et donc plus difficiles à composter : 43 % de MS en moyenne, soit 8 à 10 % plus élevés que les composts d’ovins ou de bovins. Le compost caprin est également riche en potassium, avec une valeur NPK de 2,5-8,5-28,5 par tonne de compost brut (2-8-14 pour un compost de bovin). Sa teneur plus importante en soufre (SO3) offre également un atout particulier pour maintenir des légumineuses, augmenter le rendement, et assurer un meilleur équilibre entre espèces.

Le compost est peu sensible au lessivage, un apport de fin d’automne est plus intéressant. Une analyse du compost permettra d’affiner la fréquence et la quantité d’apport nécessaire sur la rotation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le déconfinement se prépare en Deux-Sèvres
Département classé vert, les Deux-Sèvres sont très peu touchés par l’épidémie de Covid-19. La sortie du confinement se prépare…
Les bruits liés aux canons effaroucheurs d’oiseaux

L’agriculture génère des bruits, notamment pendant la saison des gros travaux, récolte, semis, et notamment lors des semis de…

Benoit Forestier, un vétérinaire rural en constante adaptation
Benoit Forestier, vétérinaire rural depuis trente ans à Chiché, a vu son métier se transformer en même temps que la profession d’…
Hélène Blaud, présidente nationale des anciens exploitants
Jeudi 14 mai, Hélène Blaud a été élue présidente de la section nationale des anciens exploitants. Pendant trois ans, la Deux-…
L’agroalimentaire a mis les bouchées doubles pendant le confinement
La fermeture de la restauration hors domicile a obligé la filière à se tourner vers la grande distribution, alors que la demande…
Partir de la ferme... pour mieux revenir
Alexandre Brousseau rejoint l’exploitation familiale à Nueil-les-Aubiers, après avoir acquis de l’expérience comme technicien-…
Publicité