Aller au contenu principal
Font Size

Le compost de chèvres : de l’or noir ?

Le fumier caprin est un bon terreau pour les légumineuses et assure un bon équilibre entre espèces.

Le compost caprin est riche en potassium et en soufre. Toutefois, les fumiers, très secs, sont difficiles à composter.
Le compost caprin est riche en potassium et en soufre. Toutefois, les fumiers, très secs, sont difficiles à composter.
© réussir la chèvre

Le compost est un engrais de fond dans les systèmes en polyculture-élevage. Il est issu de la dégradation en milieu aérobie du fumier. Le compostage permet de produire, par des effets mécaniques (retournement et broyage) et la fermentation, un produit émietté et homogène, sans odeur, sain et perdant peu d’azote une fois épandu. Si la température du compost dépasse les 50 °C, les bactéries pathogènes, certaines graines d’adventices, les larves et œufs de parasites gastro-intestinaux sont éliminées.

Depuis plusieurs années, des références sur les composts de caprins sont acquises sur le dispositif expérimental Patuchev, de l’Inra. Les fumiers de caprins sont réputés plus secs, et donc plus difficiles à composter : 43 % de MS en moyenne, soit 8 à 10 % plus élevés que les composts d’ovins ou de bovins. Le compost caprin est également riche en potassium, avec une valeur NPK de 2,5-8,5-28,5 par tonne de compost brut (2-8-14 pour un compost de bovin). Sa teneur plus importante en soufre (SO3) offre également un atout particulier pour maintenir des légumineuses, augmenter le rendement, et assurer un meilleur équilibre entre espèces.

Le compost est peu sensible au lessivage, un apport de fin d’automne est plus intéressant. Une analyse du compost permettra d’affiner la fréquence et la quantité d’apport nécessaire sur la rotation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Publicité