Aller au contenu principal
Font Size

Nouveauté
Le compte personnel de formation ouvert aux chefs d’exploitation

© www.travail-emploi.gouv.fr

Jusqu’ici réservé aux salariés et demandeurs d’emploi, le compte personnel de formation (CPF) est désormais ouvert aux exploitants agricoles. Ils disposent ainsi d’un crédit de 500 €/an pour suivre des formations (plus 360 € de rattrapage sur la demi-année de lancement) mobilisable à tout moment de leur carrière, dans la limite de 5 000 €. Accessible à l’adresse moncompteformation.gouv.fr, le CPF ne peut être alimenté que si l’exploitant est à jour de sa cotisation Vivea. Les conditions d’un éventuel niveau de cumul du CPF et des fonds Vivea seront tranchées dans les mois à venir.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Publicité