Aller au contenu principal
Font Size

Prim’holstein
Le concours départemental ouvre la voie au concours national

Le concours départemental de la race se déroulera les 5 et 6 septembre à Lezay dans le cadre du comice agricole du Pays mellois. Une répétition avant le concours national de la race qui aura lieu, au même endroit, du 9 au 13 juin 2010.

Joël Bodin, président du syndicat départemental de la race prim’holstein.
Joël Bodin, président du syndicat départemental de la race prim’holstein.
© DR

Le cadre est idéal, les partenaires sont déterminés, les éleveurs deux-sévriens d’animaux de race prim’holstein motivés. Après douze années sans concours, l’édition 2009 du départemental de la race s’annonce sous les meilleurs auspices. « Lorsque nous avons ouvert les inscriptions, notre ambition était de rassembler entre 50 à 60 animaux. 122 sont inscrits. 80 à 90 devraient être présents le jour J. C’est un franc succès », se réjouit Joël Bodin, président du syndicat départemental. 

Dans un an, précisément du 9 au 13 juin 2010, le national de la race se déroulera à Lezay. Exactement à l’endroit où les 5 et 6 septembre, les prétendants aux trophées départementaux paraderont avec leurs plus beaux spécimens. « La municipalité de Lezay réalise actuellement des travaux pour adapter le marché aux veaux. Une partie sera achevée pour début septembre. Des platines démontables sont installées afin d’accueillir les exposants et dresser le ring de présentation des animaux. Le reste du foirail sera aménagé pour l’événement national. » 

Organisé dans le cadre du comice du Pays mellois, le concours départemental fait office de répétition. « Cette année nous n’avons que le plaisir de préparer nos animaux et d’assurer une belle présentation. L’équipe du comice s’occupe du reste. » Un confort que les éleveurs sauront apprécier. L’année prochaine, chacun sera mis à contribution. L’organisation du concours national sera supportée par le syndicat régional. 

« Nous accueillerons environ 450 animaux. » Nul doute que début septembre, la prestation des Deux-Sévriens à Lezay sera observée. Les 35 élevages inscrits déjà se préparent. Une parenthèse gonflée d’enthousiasme dans un contexte économique déprimé. « Les temps sont durs pour les éleveurs. Les trésoreries se détériorent très vite. Avec l’actuel prix du litre de lait, le manque à gagner est énorme », juge le représentant des éleveurs. « Le nombre des inséminations artificielles baisse ces derniers mois, le marché des génisses est morose », poursuit-il, formulant le vœu d’un contexte économique différent pour le National de 2010. 

Au programme

En 2008, la fièvre catarrhale avait eu raison du comice agricole du Pays mellois. Lezay, dans les starting-blocks, avait dû renoncer à quelques semaines de l’événement. Un ajournement. Un an plus tard, les 5 et 6 septembre 2009, la manifestation aura finalement lieu à l’endroit du marché. Le concours départemental prim’holstein se déroulera samedi 6 septembre, tout comme le traditionnel concours de labours. En soirée, les organisateurs proposeront un moment convivial autour d’un repas (à réserver). 

Une exposition d’animaux animera tout le week-end. Chevaux, vaches, chèvres, volailles, moutons, seront présentés. Comme à chaque édition, le monde agricole sera très présent avec une exposition et démonstrations de matériels avec présence des organisations professionnelles. Artisans et commerçants seront également de la partie. Une brocante animera la journée du dimanche. 

Tout au long du week-end, les filières cunicole et ovine proposeront aux visiteurs de déguster leurs produits. 

Entrée gratuite, possibilité de restauration sur place tout le week-end. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité