Aller au contenu principal

Le conseil en coopérative prépare sa mue agroécologique

Comment concilier économie, agronomie et écologie en agriculture ? Ocealia a organisé deux journées, une en direction des professionnels, et l’autre pour le grand public, les 12 et 13 mai, à Empuré, en Charente.

Table ronde de gauche à droite : Marianne le Bail, Bernard Chevassus-Au-Louis, Philippe Merle, David Flaud, Anthony Penigaud et Olivier Merle
Table ronde de gauche à droite : Marianne le Bail, Bernard Chevassus-Au-Louis, Philippe Merle, David Flaud, Anthony Penigaud et Olivier Merle
© A.M.

« Comment le conseil agronomique en coopérative peut-il aider à la transition écologique ? » Le vendredi 12 mai, les professionnels de la coopérative Ocealia étaient invités à débattre sur le sujet, et bien d’autres, sur le site de la Gargotte à Empuré. Un secteur géographique où un groupe d’agriculteurs s’est uni pour réfléchir et agir afin de favoriser les pollinisateurs (voir encadré). « 35 % de la production agricole mondiale vient des pollinisateurs, a dit Philippe Delusset, le président d’Ocealia. Il existe des liens et des bénéfices mutuels entre agronomie, écologie et économie ». « Nous voulons être un groupe coopératif réputé et responsable qui assure le développement économique de nos adhérents », a ajouté Philippe Merle, le directeur du Pôle agriculture.
Si la journée a débuté par une dizaine d’ateliers autour de sujets aussi divers que les haies, les insectes auxiliaires, la diversification des cultures avec le soja et la luzerne ou encore l’autonomie fourragère, l’après-midi s’est poursuivie avec des conférences et des débats.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité