Aller au contenu principal

Banque
Le Crédit mutuel maintient le cap du mutualisme

Le CMO a enregistré une progression de 6% des crédits ainsi qu’une hausse de l’épargne collectée et du résultat net.

 

Le cap du mutualisme reste une valeur sûre, pour le Crédit mutuel océan. C’est celui qu’a maintenu le président Joseph Vrignon, pour l’année 2009 quand il a été question de répondre aux demandes de financement des entreprises ou des particuliers. « On ne peut pas nous reprocher d’être une banque frileuse », insistait-il cette semaine en présentant les résultats de 2009.

Malgré une demande ralentie au premier trimestre, les encours de crédit ont finalement progressé de 6%. Ils franchissent la barre des 8 milliards d’euros pour financer 20 000 logements (+6,9%), des projets professionnels (+ 3,6%) et des prêts à la consommation (+ 1,2%). « Un très bon niveau d’activité », estimait le directeur général, Jean-Luc Menet, puisque les parts de marché s’accroissent dans les trois départements, malgré un contexte économique dégradé. La plus forte progression des encours de crédits a été réalisée en Charente-Maritime (près de 2 milliards d’euros) en hausse de 8%. En Deux-Sèvres, avec un milliard, la hausse est de 5,4%, et en Vendée, à plus de 5 milliards, elle est de 5,9%.

Une bonne maîtrise des frais généraux a permis de dégager un résultat brut d’exploitation de 69 millions d’euros. Il progresse de 27% par rapport à 2008. Le résultat net consolidé, passe de 30,1 millions d’euros en 2008, à 32,9 millions d’euros.

La conquête de 25000 nouveaux clients en 2009

Côté épargne, le cap des 10 milliards a été franchi, soit une hausse de 4%. L’épargne financière arrive largement en tête (+23%), suivie de l’épargne assurance (+5,7%) et de l’épargne bancaire (+1,2%). Près de 70% de cette épargne est collectée en Vendée (en hausse de 4,9%) loin devant les deux autres départements : 1 milliard en Deux-Sèvres (+5,7%) et 2,1 milliards en Charente-Maritime (+4,13%). En 2009, le groupe a conquis 25 000 nouveaux clients, ce qui porte le nombre de comptes à 570 000 (dont près des deux tiers en Vendée). Ils se répartissent en 503 000 particuliers et près de 70 000 professionnels.

Le Crédit mutuel soutient activement les associations culturelles et sportives. Il intervient par l’intermédiaire de centres sociaux dans l’attribution de microcrédits et dernièrement dans la construction d’hébergements temporaires pour personnes âgées. « Ce projet s’inscrit dans le service que nous pouvons apporter aux habitants de la région », expliquait Joseph Vrignon. Un dispositif d’accompagnement a été mis en place à l’attention des accédants récents à la propriété pour leur permettre de traverser la crise économique actuelle ou de faire face à la tempête Xynthia. 

 


 

 

Plan de soutien aux agriculteurs 

Dans le cadre du plan d’aide aux agriculteurs, le CMO a accordé 24 millions d’euros répartis de la façon suivante :

- 16 millions, soit 30% de parts de marché pour 517 dossiers en Vendée ;

- 4 millions, soit 20 à 25% de parts de marché pour 166 dossiers en Deux-Sèvres ;

- 4,1 millions d’euros, soit 20 à 25 % de parts de marché, pour 154 dossiers en Charente-Maritime.


 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité