Aller au contenu principal

Céréales en montaison
Le déficit hydrique impose un ajustement de la conduite culturale

Malgré les épisodes pluvieux de cette semaine, le déficit hydrique est préoccupant. Cet effet du stress peut être amplifié si les apports d’engrais de début montaison n’ont pas été valorisés.

© Chloé Poitau

Dans les situations hydriques les plus défavorables, comme les groies superficielles non irriguées sur les zones les moins arrosées (moins de 30 mm depuis le 1er mars), le cumul de déficit hydrique de montaison atteint aujourd’hui 80 à 100 mm. À ces niveaux de déficit, l’impact devient très fort et se traduit par une perte de biomasse à floraison.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
La qualité de la farine donne du grain à moudre aux boulangers
Pétrir, mouler et cuire restent les gestes séculaires de la fabrication du pain, mais les ingrédients de base sont choisis selon…
Les travaux vont pouvoir commencer pour sept réserves

Jeudi 28 mai, le Tribunal administratif de Poitiers a rendu une première décision concernant l’autorisation environnementale…

Publicité