Aller au contenu principal

Santé
Le dépistage, un outil indispensable dans la lutte contre le cancer de l’utérus

À l’occasion de la quinzième semaine européenne de prévention du cancer de l’utérus fin janvier, la MSA se mobilise pour inciter les femmes de 25 à 65 ans à subir un dépistage.

Le dépistage doit se faire tous les trois ans pour les femmes entre 25 et 29 ans et tous les cinq ans pour les femmes entre 30 et 65 ans.
© CCMSA

Chaque année, en France, le cancer du col de l’utérus touche 3 000 femmes et cause 1 100 décès. Pourtant, grâce à la prévention, il peut être évité. Malgré cela, 40 % de femmes ne se font pas dépister, soit près de 600 000 femmes en Nouvelle-Aquitaine. Pour arriver à éradiquer ce cancer, il est essentiel de sensibiliser plus particulièrement ces femmes.

Le Centre régional de coordination des dépistages des cancers de Nouvelle-Aquitaine (CRCDC-NA) a lancé pour la première fois une grande campagne de dépistage organisé du col de l’utérus, et mobilise les professionnels de santé, les associations et les acteurs régionaux avec pour objectif de les sensibiliser à cet enjeu de santé publique et d’informer le plus largement possible sur l’importance de lutter contre les Human PapillomaVirus.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Coralie a trouvé son bonheur au volant des tracteurs
Pas faite pour l’école, puis rêvant de devenir soigneur animalier, Coralie Babeau a finalement trouvé sa vocation en tant que…
Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
De Soudan à Cournon, une vie dédiée à l’amour des Parthenaises
Les époux deux-sévriens Christine et Didier Proust reçoivent ce 8 octobre les Sabots d’or au Sommet de l’élevage de Cournon d’…
Alexandre Jorigné : " Je retrouve le métier d’éleveur en travaillant comme ça "
Membre des JA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Alexandre Jorigné a rejoint l’équipe de Capr’Inov en 2020. Chargé du Capr’I Cup, il s’est…
« Ça suffit » !
Un collectif représentant la profession agricole réagit aux exactions réalisées par les opposants aux réserves de susbtituion de …
Des panneaux photo, oui, mais lavés une à deux fois par an
Le développement du photovoltaïque ne se dément pas, sur les bâtiments agricoles mais pas seulement. Avec sa société Photon…
Publicité