Aller au contenu principal

Le fourrage, chemin le plus court vers l’autonomie alimentaire

En troupeau allaitant, l’autonomie alimentaire contribue très souvent à l’amélioration du revenu, quel que soit le système d’élevage.

Si le renforcement de l’autonomie énergétique est un atout économique certain, l’autonomie protéique est d’un intérêt variable selon les fluctuations des cours des matières premières.
Si le renforcement de l’autonomie énergétique est un atout économique certain, l’autonomie protéique est d’un intérêt variable selon les fluctuations des cours des matières premières.
© N.C.

L’autonomie alimentaire est une composante de la maîtrise des coûts de production. Pour baisser le recours aux concentrés il faut limiter les animaux improductifs, équilibrer les rations pour ajuster performance et coût et stocker des fourrages de qualité en adéquation avec les besoins des animaux. Si la valorisation des céréales produites sur l’exploitation par les animaux est indispensable, l’autonomie en matière azotée (herbe, luzerne, protéagineux) présente un intérêt variable. Souvent abordé par les éleveurs comme un levier de maîtrise des coûts, le premier enjeu de l’autonomie est bien évidemment de limiter les animaux improductifs.

Il faut notamment repérer les vaches vides pour les mettre en finition rapidement, abaisser au maximum l’âge au premier vêlage, viser des IVV proches de 365 jours et optimiser la durée de la finition.
Le second enjeu concerne l’ajustement du rationnement. Les rations de finition des mâles et des femelles ont parfois des rapports PDI/UF supérieurs à 90-100, bien au-dessus des recommandations établies dans les tables INRA. Elles entraînent très souvent une valorisation non optimale du concentré qui dégrade ainsi le coût de production.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 30 septembre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité