Aller au contenu principal

Apiculture
Le GDS apicole va fusionner avec l'Abeille des Deux-Sèvres

Avec la diminution des effectifs, l'heure est au regroupement.

Lors de l’assemblée du GDS apicole, le 16 février à Saint-Lin, le projet de fusion avec l’Abeille des Deux-Sèvres a été approuvé par les participants. Le GDS, et ses 200 membres, deviendrait une section sanitaire du syndicat. « C’est dans l’intérêt des deux structures », disait le président du GDS, Jean-Marie Chauveau. Car depuis quelques années les effectifs, tant du côté des amateurs que des professionnels, sont en baisse.
Depuis douze ans, les apiculteurs sont confrontés aux insecticides. Après les épisodes, Gaucho et Régent, à leurs yeux « loin d’être clos », ils focalisent leur attention sur l’arrivée sur le marché du Cruiser dont ils demandent le retrait. C’est le sens de l’appel à manifester lancé par les organisations apicoles, avec des associations de protection de l’environnement, le 21 février à Paris, et à laquelle ont participé 80 apiculteurs des Deux-Sèvres. « Nous voulons le retrait de Cruiser et de tous les neuro-nicotinéides », martelle Francis Chauvancy.
Le combat qu’il mène depuis de nombreuses années se poursuit avec l’opposition aux chercheurs de l’Affssa, qui rappelle-t-il « ont rectifiés des messages de prudences adressés à l’automne, concernant l’utilisation de ce produit. On s’interroge sur ce revirement de situation », poursuivait-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
Publicité