Aller au contenu principal

Le gel, une cerise de mauvais goût sur le gâteau de l’arboriculture

L’année est précoce. Le gel d’avril a détruit une partie de la production. Ceux qui ont échappé au phénomène climatique se préparent à une récolte quasi normale en pomme. Elle a été exceptionnelle en cerises et en prunes.

La bonne récolte en cerises et en prunes amène Christophe Prouteau à se projeter sur les soins hivernaux. « Il va falloir être rigoureux dans l’entretien des arbres. Des apports en bore (oligoélements) et en zinc seront nécessaires pour permettre aux arbres de se refaire ».
La bonne récolte en cerises et en prunes amène Christophe Prouteau à se projeter sur les soins hivernaux. « Il va falloir être rigoureux dans l’entretien des arbres. Des apports en bore (oligoélements) et en zinc seront nécessaires pour permettre aux arbres de se refaire ».
© C.P.

Dans la fruitière située à la sortie de Secondigny, les pommes se parent doucement de leur couleur. « Les orages du début de la semaine (NDLR : 7, 8 et 9 août) ont apporté de l’eau. Avec la douceur, les fruits mûrissent et plus vite cette année que l’an passé », observe Christophe Prouteau. Aux Vergers des Rivaux, fin août, la récolte de pommes sera entreprise. « Avec 8 à 15 jours d’avance », évalue l’arboriculteur, s’amusant du contraste avec l’année 2016. Effectivement, il y a un an, la récolte commençait aux alentours du 9 septembre, avec une bonne dizaine de jours de retard. « Les années se suivent mais ne se ressemblent pas », pose l’exploitant. Les arboriculteurs ne risquent pas de tomber dans la routine. Les événements climatiques, l’arrivée de parasites inattendus, les attentes des consommateurs les forcent à s’adapter au quotidien.


Christophe Prouteau, qui exploite un verger de 6,8 ha au cœur de la Gâtine, est comme ses confrères sous l’influence de ces éléments extérieurs qu’il considère avec sérieux et tente de maîtriser avec pour stratégie la diversification.Cette année, contrairement à certains producteurs du département (lire exergue), il a été épargné par l’épisode de gel. « Il y a des couloirs. Au printemps, je n’ai pas été touché », commente-il. Une chance. L’exploitant possède pour seule protection un parcellaire morcelé.

 

 

 

OPÉRATION VERGERS OUVERTS

  • Earl Les Vergers du Pré, Jacques Perochon Le pré à Fenioux

Tél : 06 75 02 37 83
Mail : lesvergersdupre@orange.fr

Verger ouvert les 9 et 10 septembre de 14 h à 18 h
SANS inscription
• Visite pédagogique en verger par le producteur
• Libre cueillette et vente

 

  • Earl Desnoues, Hervé Desnoues, La Marchandière à Allonne

Tél : 05 49 63 72 32
Mail : earl.desnoues@orange.fr

Verger ouvert les 9 et 10 septembre de 10 h à 17 h 30
SANS inscription
• Visite pédagogique en verger par le producteur
• Libre cueillette et vente
• Jeux pour les enfants

  • Les Vergers des Rivaux, Christophe Prouteau, Le Châtellier à Secondigny

Tél : 06 09 36 54 47
Mail : lesvergersdesrivaux@orange.fr

Verger ouvert les 9 et 10 septembre de 10 h à 12 h 30 & de 15 h à 18 h 30
SANS inscription
• Visite pédagogique en verger par le producteur
• Libre cueillette et vente
• Conservation des Pommes - Test de maturité

 

  • Sca Rouge Gorge / Le Petit Gas, Stéphanie Coffi Dit Gleize, Le Petit Gas à La Chapelle-Gaudin

Tél : 06 25 70 67 89
Mail : vergersouverts@rougegorge.fr

Verger ouvert le 10 septembre de 9 h 30 à 18 h
SANS inscription
• Visite pédagogique en verger par le producteur
• Vente
• Jeux pour les enfants
• Dégustations - Découverte de la biodiversité du verger

 

Pour en savoir plus sur la démarche vergers écoresponsables :  www.lapomme.org/vergers-ecoresponsables

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité