Aller au contenu principal
Font Size

Le gel, une cerise de mauvais goût sur le gâteau de l’arboriculture

L’année est précoce. Le gel d’avril a détruit une partie de la production. Ceux qui ont échappé au phénomène climatique se préparent à une récolte quasi normale en pomme. Elle a été exceptionnelle en cerises et en prunes.

La bonne récolte en cerises et en prunes amène Christophe Prouteau à se projeter sur les soins hivernaux. « Il va falloir être rigoureux dans l’entretien des arbres. Des apports en bore (oligoélements) et en zinc seront nécessaires pour permettre aux arbres de se refaire ».
La bonne récolte en cerises et en prunes amène Christophe Prouteau à se projeter sur les soins hivernaux. « Il va falloir être rigoureux dans l’entretien des arbres. Des apports en bore (oligoélements) et en zinc seront nécessaires pour permettre aux arbres de se refaire ».
© C.P.

Dans la fruitière située à la sortie de Secondigny, les pommes se parent doucement de leur couleur. « Les orages du début de la semaine (NDLR : 7, 8 et 9 août) ont apporté de l’eau. Avec la douceur, les fruits mûrissent et plus vite cette année que l’an passé », observe Christophe Prouteau. Aux Vergers des Rivaux, fin août, la récolte de pommes sera entreprise. « Avec 8 à 15 jours d’avance », évalue l’arboriculteur, s’amusant du contraste avec l’année 2016. Effectivement, il y a un an, la récolte commençait aux alentours du 9 septembre, avec une bonne dizaine de jours de retard. « Les années se suivent mais ne se ressemblent pas », pose l’exploitant. Les arboriculteurs ne risquent pas de tomber dans la routine. Les événements climatiques, l’arrivée de parasites inattendus, les attentes des consommateurs les forcent à s’adapter au quotidien.


Christophe Prouteau, qui exploite un verger de 6,8 ha au cœur de la Gâtine, est comme ses confrères sous l’influence de ces éléments extérieurs qu’il considère avec sérieux et tente de maîtriser avec pour stratégie la diversification.Cette année, contrairement à certains producteurs du département (lire exergue), il a été épargné par l’épisode de gel. « Il y a des couloirs. Au printemps, je n’ai pas été touché », commente-il. Une chance. L’exploitant possède pour seule protection un parcellaire morcelé.

 

 

 

OPÉRATION VERGERS OUVERTS

  • Earl Les Vergers du Pré, Jacques Perochon Le pré à Fenioux

Tél : 06 75 02 37 83
Mail : lesvergersdupre@orange.fr

Verger ouvert les 9 et 10 septembre de 14 h à 18 h
SANS inscription
• Visite pédagogique en verger par le producteur
• Libre cueillette et vente

 

  • Earl Desnoues, Hervé Desnoues, La Marchandière à Allonne

Tél : 05 49 63 72 32
Mail : earl.desnoues@orange.fr

Verger ouvert les 9 et 10 septembre de 10 h à 17 h 30
SANS inscription
• Visite pédagogique en verger par le producteur
• Libre cueillette et vente
• Jeux pour les enfants

  • Les Vergers des Rivaux, Christophe Prouteau, Le Châtellier à Secondigny

Tél : 06 09 36 54 47
Mail : lesvergersdesrivaux@orange.fr

Verger ouvert les 9 et 10 septembre de 10 h à 12 h 30 & de 15 h à 18 h 30
SANS inscription
• Visite pédagogique en verger par le producteur
• Libre cueillette et vente
• Conservation des Pommes - Test de maturité

 

  • Sca Rouge Gorge / Le Petit Gas, Stéphanie Coffi Dit Gleize, Le Petit Gas à La Chapelle-Gaudin

Tél : 06 25 70 67 89
Mail : vergersouverts@rougegorge.fr

Verger ouvert le 10 septembre de 9 h 30 à 18 h
SANS inscription
• Visite pédagogique en verger par le producteur
• Vente
• Jeux pour les enfants
• Dégustations - Découverte de la biodiversité du verger

 

Pour en savoir plus sur la démarche vergers écoresponsables :  www.lapomme.org/vergers-ecoresponsables

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité