Aller au contenu principal

Le gel, une cerise de mauvais goût sur le gâteau de l’arboriculture

L’année est précoce. Le gel d’avril a détruit une partie de la production. Ceux qui ont échappé au phénomène climatique se préparent à une récolte quasi normale en pomme. Elle a été exceptionnelle en cerises et en prunes.

La bonne récolte en cerises et en prunes amène Christophe Prouteau à se projeter sur les soins hivernaux. « Il va falloir être rigoureux dans l’entretien des arbres. Des apports en bore (oligoélements) et en zinc seront nécessaires pour permettre aux arbres de se refaire ».
La bonne récolte en cerises et en prunes amène Christophe Prouteau à se projeter sur les soins hivernaux. « Il va falloir être rigoureux dans l’entretien des arbres. Des apports en bore (oligoélements) et en zinc seront nécessaires pour permettre aux arbres de se refaire ».
© C.P.

Dans la fruitière située à la sortie de Secondigny, les pommes se parent doucement de leur couleur. « Les orages du début de la semaine (NDLR : 7, 8 et 9 août) ont apporté de l’eau. Avec la douceur, les fruits mûrissent et plus vite cette année que l’an passé », observe Christophe Prouteau. Aux Vergers des Rivaux, fin août, la récolte de pommes sera entreprise. « Avec 8 à 15 jours d’avance », évalue l’arboriculteur, s’amusant du contraste avec l’année 2016. Effectivement, il y a un an, la récolte commençait aux alentours du 9 septembre, avec une bonne dizaine de jours de retard. « Les années se suivent mais ne se ressemblent pas », pose l’exploitant. Les arboriculteurs ne risquent pas de tomber dans la routine. Les événements climatiques, l’arrivée de parasites inattendus, les attentes des consommateurs les forcent à s’adapter au quotidien.


Christophe Prouteau, qui exploite un verger de 6,8 ha au cœur de la Gâtine, est comme ses confrères sous l’influence de ces éléments extérieurs qu’il considère avec sérieux et tente de maîtriser avec pour stratégie la diversification.Cette année, contrairement à certains producteurs du département (lire exergue), il a été épargné par l’épisode de gel. « Il y a des couloirs. Au printemps, je n’ai pas été touché », commente-il. Une chance. L’exploitant possède pour seule protection un parcellaire morcelé.

 

 

 

OPÉRATION VERGERS OUVERTS

  • Earl Les Vergers du Pré, Jacques Perochon Le pré à Fenioux

Tél : 06 75 02 37 83
Mail : lesvergersdupre@orange.fr

Verger ouvert les 9 et 10 septembre de 14 h à 18 h
SANS inscription
• Visite pédagogique en verger par le producteur
• Libre cueillette et vente

 

  • Earl Desnoues, Hervé Desnoues, La Marchandière à Allonne

Tél : 05 49 63 72 32
Mail : earl.desnoues@orange.fr

Verger ouvert les 9 et 10 septembre de 10 h à 17 h 30
SANS inscription
• Visite pédagogique en verger par le producteur
• Libre cueillette et vente
• Jeux pour les enfants

  • Les Vergers des Rivaux, Christophe Prouteau, Le Châtellier à Secondigny

Tél : 06 09 36 54 47
Mail : lesvergersdesrivaux@orange.fr

Verger ouvert les 9 et 10 septembre de 10 h à 12 h 30 & de 15 h à 18 h 30
SANS inscription
• Visite pédagogique en verger par le producteur
• Libre cueillette et vente
• Conservation des Pommes - Test de maturité

 

  • Sca Rouge Gorge / Le Petit Gas, Stéphanie Coffi Dit Gleize, Le Petit Gas à La Chapelle-Gaudin

Tél : 06 25 70 67 89
Mail : vergersouverts@rougegorge.fr

Verger ouvert le 10 septembre de 9 h 30 à 18 h
SANS inscription
• Visite pédagogique en verger par le producteur
• Vente
• Jeux pour les enfants
• Dégustations - Découverte de la biodiversité du verger

 

Pour en savoir plus sur la démarche vergers écoresponsables :  www.lapomme.org/vergers-ecoresponsables

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité