Aller au contenu principal

Le génotypage ouvre de nouvelles pistes pour la sélection

Désormais, les mâles évalués dans les stations de la race charolaise sont génotypés. Cette technologie gagne progressivement les exploitations.

Depuis un an Emmanuel Turpeau fait génotyper une dizaine de ses jeunes mâles par an.
Depuis un an Emmanuel Turpeau fait génotyper une dizaine de ses jeunes mâles par an.
© C.P.

Depuis un an maintenant, Emmanuel Turpeau génotype une partie des mâles nés sur l’exploitation. « Une dizaine », précise-t-il. Les dix meilleurs à la lecture des index des parents issus du système Iboval. « 110 vêlages ont lieu chaque année sur la ferme. 55 mâles environ voient le jour. Une trentaine est réservée à la valorisation génétique », expose l’associé du Gaec Turpeau-Moreau de Saint-Sauveur-de-Givre-en-Mai. Pour informer toujours plus les acheteurs, l’éleveur fait sortir au laboratoire de la Nièvre, en contrat avec le Herd Book Charolais, la carte génétique de l’élite du troupeau.


Pour 139 euros, l’animal est inscrit au livre généalogique de la race, sa parenté est vérifiée et son analyse génomique est réalisée. Cette dernière donne le statut du veau au regard des gènes d’intérêt que sont notamment le gène sans corne, le gène de l’ataxie et le gène culard. « Le mâle est porteur ou non. L’information est précise. Elle offre aux potentiels acheteurs une donnée leur permettant de choisir l’animal dont ils ont besoin en fonction de leurs objectifs », commente le sélectionneur.


Outre ces données difficiles à apprécier encore récemment, les connaissances sur le génome permettent d’accélérer le progrès génétique. L’analyse génomique s’intéresse également à des critères qui, par la méthode Iboval, correspondaient en termes de précision « à l’ensemble des données collectées sur un taureau âgé de six ans et dont un minimum de quinze filles sont en production ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité