Aller au contenu principal

Lait
Le Glac et ses quatre coopératives fusionnent sous le nom de Terra Lacta

Jeudi 19 janvier à Melle, l’assemblée générale extraordinaire du Glac est allée plus loin que prévu initialement. La fusion des actifs des coopératives de base s’est transformée en fusion totale des 5 unités que sont Lescure, Charente-Lait, Usval, Capribeur et le Glac.

De gauche à droite : Laurent Gallois-Montbrun, Jean-Yves Restoux, Alain Lebret, Jean-Louis Guillon et Jean-Marie Davion.
De gauche à droite : Laurent Gallois-Montbrun, Jean-Yves Restoux, Alain Lebret, Jean-Louis Guillon et Jean-Marie Davion.
© C. P.

«Terra Lacta est le nouveau nom du Glac », annonce avec enthousiasme Alain Lebret. Jeudi 19 janvier, les équipes du huitième groupe laitier français sortent de leur silence. « Ces derniers mois, on nous a beaucoup reproché une certaine et soudaine distance », note Laurent Gallois-Montbrun, directeur de Terra Lacta. Le vote d’adhésion à la nouvelle politique du groupe légitime selon les responsables de l’entreprise en mutation l’attitude de ces derniers mois. A Melle, dans les locaux du lycée agricole Jacques-Bujault, l’assemblée générale extraordinaire du Glac a mobilisé 250 personnes. Le nouveau projet politique et commercial de la coopérative a été voté à une très large majorité.

Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
HVE : entre bio et conventionnel, la voie du milieu
Simple logo de plus ou réelle opportunité pour les agriculteurs, la Haute valeur environnementale (HVE) progresse dans le paysage…
Publicité