Aller au contenu principal

Le gouvernement élargit et adapte l'aide alimentaire

© Solaal

« Les dons et la collecte de denrées alimentaires sont élargis à titre exceptionnel à toutes les associations et non plus aux seules associations habilitées au titre de l’aide alimentaire », annonce le ministère des solidarités et de la santé dans un communiqué du 31 mars. « L’État se charge de coordonner (…) la mise à disposition des stocks proposés par une série de nouveaux donateurs: Crous, restaurateurs, industriels, cuisines centrales...», précise le communiqué. Dans ce document, le gouvernement annonce une série de mesures pour adapter le cadre réglementaire de l'aide alimentaire à la pandémie de coronavirus, avec l'objectif de « la maintenir à tout prix », insiste Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès du ministre des solidarités et de la santé. Les associations - et notamment celles d'aide alimentaire» - pourront bénéficier des « dispositifs de soutien à l’activité des entreprises » dans le cadre de l'épidémie. Quant aux actions de distribution d'aide alimentaire, elles « bénéficieront de dérogations aux mesures de restriction à la circulation »; il reviendra aux préfets de « coordonner la poursuite des activités de distribution alimentaire », indique le gouvernement. D'après les pouvoirs publics, l'aide alimentaire concerne 5,5 millions de personnes en France.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité