Aller au contenu principal

Le journal indépendant L’Avenir Agricole (Pays de la Loire) va cesser de paraître

© Avenir agricole

Dans un communiqué de presse paru le 26 novembre, l’hebdomadaire L’Avenir Agricole annonce qu’il cessera de paraître le 18 décembre prochain. Le journal était l’un des rares supports de presse agricole régionaux indépendants en France. Alors que la presse régionale agricole est majoritairement affiliée au syndicalisme en France, L’Avenir Agricole a la particularité d'être détenu par une association de lecteurs. Une situation particulière qui lui «a valu parfois bien des ennuis», assure le communiqué de presse.

D’abord cantonné à la Mayenne, il s’était ouvert depuis 2005 à la Loire-Atlantique, au Maine-et-Loire et à la Sarthe. Le journal faisait face à un «double défi», rappelle-t-il: d’une part, «la baisse des recettes de publicité» et d’autre part «la diminution du nombre d’agriculteurs» et de «profonds changement des habitudes de lecture». Le journal ferme ses portes, annonce le licenciement des salariés qui participaient à son élaboration, mais ouvre la porte à d'autres projets: «Une réflexion méritera d'être conduite ensuite avec toutes celles et tous ceux qui voudront la partager, sur les possibilités de proposer un autre média, tout aussi libre et indépendant, intégrant les nouvelles technologies de communication».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité