Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le Living Lab Lapin revisite les cages

Pour reconquérir les consommateurs, la filière cunicole doit, entre autres, répondre aux attentes sociétales en termes de bien-être animal. Le Living Lab Lapin expérimente des logements alternatifs depuis avril 2018.

À Yzernay, dans le Maine-et-Loire, le pôle lapins de la Ciab réalise des essais d’élevage en parcs chez l’un de ses adhérents, Jean-François Charrier. (Photo d’illustration).
À Yzernay, dans le Maine-et-Loire, le pôle lapins de la Ciab réalise des essais d’élevage en parcs chez l’un de ses adhérents, Jean-François Charrier. (Photo d’illustration).
© Jean-François Charrier

On ne blague pas avec le lapin ! Depuis le 1er avril, l’Inra de Toulouse teste des logements alternatifs pour lapins visant à favoriser l’expression de leurs besoins, c’est-à-dire de leur répertoire comportemental spécifique (ronger, bondir, s’étaler, se dresser, se cacher, s’isoler, interagir). Cette expérimentation est menée dans le cadre du projet Living Lab Lapin (LLL).

L’enjeu du LLL est de trouver des compromis entre la biologie du lapin et les réalités d’élevage (maternité et engraissement) pour répondre aux espérances et aux nécessités de chacun (prix abordables pour les consommateurs, bien-être animal pour les ONG, notamment). Pour l’éleveur, les contraintes à respecter touchent essentiellement à ses conditions de travail (pas de logements trop grands ni trop hauts pour qu’elles restent décentes) et à la rentabilité de son système.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les bruits liés aux canons effaroucheurs d’oiseaux

L’agriculture génère des bruits, notamment pendant la saison des gros travaux, récolte, semis, et notamment lors des semis de…

Le déconfinement se prépare en Deux-Sèvres
Département classé vert, les Deux-Sèvres sont très peu touchés par l’épidémie de Covid-19. La sortie du confinement se prépare…
Partir de la ferme... pour mieux revenir
Alexandre Brousseau rejoint l’exploitation familiale à Nueil-les-Aubiers, après avoir acquis de l’expérience comme technicien-…
Hélène Blaud, présidente nationale des anciens exploitants
Jeudi 14 mai, Hélène Blaud a été élue présidente de la section nationale des anciens exploitants. Pendant trois ans, la Deux-…
L’agroalimentaire a mis les bouchées doubles pendant le confinement
La fermeture de la restauration hors domicile a obligé la filière à se tourner vers la grande distribution, alors que la demande…
Tourisme vert pour un département "vert"

Après les annonces du gouvernement sur un plan de relance du tourisme, avec une enveloppe de 18 milliards d’euros à la clé, le…

Publicité