Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Le manque de blé creuse les déficits générés par l’élevage

Même les fermes de polyculture élevage, système réputé pour sa résistance aux crises, souffrent. Aucune filière ne permet aux exploitants de valoriser leur travail, dénoncent la Fnsea et JA 79.

Les responsables de la Fnsea et de JA 79 se sont rendus sur l’exploitation de Jérôme Gourdon pour constater les difficultés que rencontre l’exploitant.
Les responsables de la Fnsea et de JA 79 se sont rendus sur l’exploitation de Jérôme Gourdon pour constater les difficultés que rencontre l’exploitant.
© C.P.

«Il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier ». Cette maxime inspirée du bon sens paysan ne fait pas recette cette année. Sur les exploitations de polyculture élevage, la sécurité attendue de la diversité des productions est, pour la seconde année consécutive, ébranlée par des marchés atones. « Hier, une baisse du prix du litre de lait était compensée par un marché des céréales dynamique. Ce n’est plus le cas », juge Jérôme Gourdon.

De nouvelles inquiétudes
A Missé, avec ses frères Vincent et Sébastien et sa sœur Isabelle, l’exploitant conduit un troupeau de 45 vaches laitières, développe une activité viande à partir d’un cheptel reproducteur composé de 150 charolaises et produit des céréales de vente sur quelque 250 ha (pour une exploitation qui s’étend sur 500 ha). « Nous nous sommes successivement installés sur l’exploitation familiale. La diversité des productions, outre la valeur ajoutée créée par l’élevage, devait nous garantir un revenu pour chacun ».

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 19 août 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le département passe à l’acte 2 de son plan de relance
Après un premier plan d’aides annoncé le 21 avril dernier, le Conseil départemental en a entamé un deuxième, doté d’un budget…
Quand l’installation tient à un permis de construire
Au Gaec Lactagri, à Aiffres, la relève est presque assurée : deux porteurs de projet sont dans l’attente de la construction d’un…
Les Marchés de Producteurs de Pays maintenus 

La chambre d’agriculture a souhaité maintenir les Marchés de Producteurs de Pays de l’été pour compenser le manque à gagner…

Guillaume Largeaud, attaché au Marais... et à faire bouger les lignes
Son passage à Top Chef Les grands duels, le 10 juin, nous a laissé sur notre faim. Portrait d’un éleveur convaincu que la…
Un cheptel en légère hausse
Thierry Baudouin raccroche après quatorze ans de présidence. Catherine Gallard et Emmanuel Turpeau prennent le relais avec de…
Grossiste, éleveur, restaurateur : ils se lancent dans l’ultralocal
Fin juin, les frères Giraud, éleveurs de Limousines et Charolaises, ont vendu une nouvelle vache au grossiste bressuirais…
Publicité