Aller au contenu principal

Le méteil, la recherche constante du bon équilibre

Cette année, la récolte de méteil a été hétérogène. Certaines légumineuses, comme le pois, ont déçu, et les rendements sont globalement en deçà des espérances. Néanmoins, son intérêt dans la recherche d’autonomie alimentaire des élevages n’est plus à démontrer.

© CM

Pour être le plus autonome possible, ce qui est l’objectif de plus en plus d’exploitants, de nombreux céréaliers se tournent vers le méteil. Un bilan de saison était réalisé vendredi 4 septembre par les partenaires du programme Re-Sources (Civam, SEV, SEVT) au Gaec La Petite Rivière, à Saint-Symphorien. Pour Didier Rambaud, un des associés, le méteil doit permettre d’atteindre une autonomie protéique pour compléter l’autonomie fourragère des troupeaux allaitant et laitier. Pour cela, il est introduit dans la luzerne, semée un an au préalable. « Le méteil nettoie la luzerne, ce qui nous évite les apports chimiques et permet d’avoir une bonne première coupe en ensilage, qui est optimisée, avant la deuxième coupe en foin ». Avec 9 ha en 2020, les associés du Gaec devraient rapidement passer à 25-30 ha, malgré une récolte début mai qui a présenté des rendements moyens, du fait des conditions particulièrement humides.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité