Aller au contenu principal

Le méteil, la recherche constante du bon équilibre

Cette année, la récolte de méteil a été hétérogène. Certaines légumineuses, comme le pois, ont déçu, et les rendements sont globalement en deçà des espérances. Néanmoins, son intérêt dans la recherche d’autonomie alimentaire des élevages n’est plus à démontrer.

© CM

Pour être le plus autonome possible, ce qui est l’objectif de plus en plus d’exploitants, de nombreux céréaliers se tournent vers le méteil. Un bilan de saison était réalisé vendredi 4 septembre par les partenaires du programme Re-Sources (Civam, SEV, SEVT) au Gaec La Petite Rivière, à Saint-Symphorien. Pour Didier Rambaud, un des associés, le méteil doit permettre d’atteindre une autonomie protéique pour compléter l’autonomie fourragère des troupeaux allaitant et laitier. Pour cela, il est introduit dans la luzerne, semée un an au préalable. « Le méteil nettoie la luzerne, ce qui nous évite les apports chimiques et permet d’avoir une bonne première coupe en ensilage, qui est optimisée, avant la deuxième coupe en foin ». Avec 9 ha en 2020, les associés du Gaec devraient rapidement passer à 25-30 ha, malgré une récolte début mai qui a présenté des rendements moyens, du fait des conditions particulièrement humides.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité