Aller au contenu principal

Le miel Charentes Poitou veut séduire les consommateurs de la région

La coop apicole située à Surgères collecte 100 tonnes de miel dans cinq départements. Avec la production marquée Charentes Poitou, les producteurs veulent séduire les consommateurs de Nouvelle-Aquitaine.

Francis You et Henri Richard, respectivement membre du conseil d’administration délégué aux affaires commerciales et président de la coop Apicole de Charentes et du Poitou.
Francis You et Henri Richard, respectivement membre du conseil d’administration délégué aux affaires commerciales et président de la coop Apicole de Charentes et du Poitou.
© C.P.

La coopérative compte trois cents adhérents (deux cents apporteurs) dont l’engagement, plus ou moins marqué, a vocation à assurer la dynamique du groupe et par incidence la bonne santé économique de chacun. La valorisation du miel Charentes Poitou, marque déposée à l’Inpi (*) au cours des années 80, est, à l’instar de la bonne santé du couvain dans la ruche, l’objet de toute l’attention des producteurs. Sur le site de Surgères, chaque année, 100 tonnes de miel collectées sont traitées. Cette production venue des Deux-Sèvres, de la Vienne, de la Charente, de la Charente-Maritime ou encore de Vendée est pour moitié travaillée et conditionnée selon les process de fabrication qui sont propres à la marque territoriale. « L’autre moitié est commercialisée en gros à des négociants », précisent Henri Richard et Francis You, respectivement président et membre du conseil d’administration délégué aux affaires commerciales.
Cette part, le groupe aimerait la voir se réduire au profit des produits transformés sur place. La valeur ajoutée se trouve dans les volumes commercialisés en pots et identifiés Charentes Poitou.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

Loin de la capitale, Elsa renoue avec l’histoire familiale
À 25 ans, Elsa Favriou a trouvé sa voie dans le maraîchage diversifié. Depuis plus d’un an, elle remet en culture les terres de…
SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Publicité