Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Afdi
Le Nord accompagne une agriculture du Sud de plus en plus structurée

Lors de son assemblée générale, lundi 20 juin à Vouillé, la structure régionale a passé à la loupe l’année 2010. Laquelle a été rythmée par la mise en commun de compétences départementales et marquée par un constat favorable : les organisations paysannes du Sud évoluent et se structurent.

L’assemblée générale d’Afdi Poitou-Charentes s’est tenue le 20 juin à Vouillé.
L’assemblée générale d’Afdi Poitou-Charentes s’est tenue le 20 juin à Vouillé.
© DR

En 2010, le réseau national Afdi a, dans son rapport d’orientation, couché sur papier ses priorités : l’eau, le foncier, l’environnement, la mobilisation des OPA, le G120... « Ce rapport s’est décliné dans toutes les régions, explique Matthieu Arar, animateur régional de la structure. Cela a engendré une bonne cohérence nationale qui s’est répercutée sur le plan régional. » Une aubaine pour Afdi Poitou-Charentes qui travaille depuis 2009 à la mutualisation des moyens et compétences de chaque département. Notamment avec les commissions pays au sein desquelles se réunissent, quel que soit leur département, toutes les personnes intervenant dans le même pays.Autre cheval de bataille du réseau régional, « augmenter le taux de participation des élus, des responsables agricoles et des OPA au sein d’Afdi Poitou-Charentes », soulignait Matthieu Arar à l’issue de l’assemblée générale de la structure, la semaine dernière. Un travail mené en 2010 qui a débouché sur un succès en janvier 2011 avec l’organisation du colloque sur la sécurité alimentaire à Poitiers. « Au sein d’Afdi, nous avons également besoin de l’expérience d’agriculteurs de toutes générations », ajoutait-il. Cette expérience que le réseau met au service du Togo, du Tchad et de Madagascar. « Notre rôle est le conseil, lequel est de mieux en mieux diffusé car ces pays avancent et se dotent d’organisations paysannes structurées. C’est notamment le cas pour la région des plateaux au Togo où un travail important est mené  en faveur des agricultrices », s’enorgueillit-il. Quant à l’avenir, Afdi Poitou-Charentes va poursuivre son travail sur la gouvernance et la vie des OPA, la transformation et la commercialisation des productions, la formation et l’accès au crédit. Et Matthieu Arar de conclure : « Nous souhaitons organiser régulièrement des colloques à l’échelon régional. Une campagne de communication nationale sera également activement relayée au niveau régional. Enfin, de mi-octobre à fin novembre, nous participerons au festival Alimenterre. Nous allons organiser des débats sur l’agriculture et l’alimentation dans toute la région à destination du public agricole ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un entrepreneur français lance une «agence internationale de notation des sols»

L'entrepreneur Quentin Sannié, co-fondateur de Devialet (start-up hi-fi) a annoncé, dans un communiqué le 5 juin, le lancement…

Le département passe à l’acte 2 de son plan de relance
Après un premier plan d’aides annoncé le 21 avril dernier, le Conseil départemental en a entamé un deuxième, doté d’un budget…
Grégory Nivelle, nouveau président de la Fnsea 79 : « Les agriculteurs n’imposent pas un modèle, ils répondent à des attentes »
Mardi 9 juin, la nouvelle équipe de la FNSEA 79 a élu Grégory Nivelle président. L’éleveur laitier du sud Deux-Sèvres succède à l…
Quand l’installation tient à un permis de construire
Au Gaec Lactagri, à Aiffres, la relève est presque assurée : deux porteurs de projet sont dans l’attente de la construction d’un…
Guillaume Largeaud, attaché au Marais... et à faire bouger les lignes
Son passage à Top Chef Les grands duels, le 10 juin, nous a laissé sur notre faim. Portrait d’un éleveur convaincu que la…
Un cheptel en légère hausse
Thierry Baudouin raccroche après quatorze ans de présidence. Catherine Gallard et Emmanuel Turpeau prennent le relais avec de…
Publicité