Aller au contenu principal

Label bas carbone
Le nouveau projet de la CLS lui donne de l'énergie à revendre

La CLS fait partie des entreprises qui ont répondu au deuxième appel à projets de FranceCarbonAgri association. Les 56 exploitations de bovins lait ont été  contactées pour réaliser les diagnostics Cap’2ER, qui seront menés au premier semestre 2021.

De gauche à droite : Laurent Galliot, Johan Fonteniaud, Christophe Limoges, Patrick Roulleau et Guillaume Ribadière.
© Carole Mistral

Officiellement lancé le 23 avril 2019, le label bas carbone est le premier système de labellisation de projets de compensation carbone volontaire français. Initié et
encadré par le ministère de la transition écologique, il a été élaboré en lien avec le ministère de l’agriculture, avec pour objectif de contribuer à l’atteinte des objectifs climatiques de la France : la neutralité carbone en 2050.

Pour la Coopérative laitière de la Sèvre (CLS), l’inscription courant décembre en tant que porteur de projets auprès de FranceCarbonAgri association, qui gère l’interface entre les exploitations, les futurs acheteurs de carbone et la direction générale de l’énergie et du climat, permet de franchir une étape supplémentaire
dans la recherche de pratiques respectueuses de l’environnement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité