Aller au contenu principal
Font Size

Nouvelles énergies
Le photovoltaïque, une solution pour stabiliser les revenus de l’exploitation

La perte de l’ICHN en 2018, avec une perte sèche de 16 000 euros, a obligé Maxime Fouladoux à trouver rapidement de nouvelles sources de revenus.

Grâce au photovoltaïque, Maxime Fouladoux s’est créé une nouvelle source d’entrée d’argent.
© A.C.

Au Gaec de la Grafferie, près de Brioux-surBoutonne, Maxime Fouladoux s’est installé en 2016 sur l’exploitation familiale avec quatre associés, un apprenti et un salarié pour 550 chèvres, 50 bovins lait et 50 bovins viande. En 2018, la perte de l’ICHN sur une grosse partie des exploitations de Deux-Sèvres, dont la leur, est un gros coup dur. Pour le Gaec, c’est une perte sèche de 16 000 € annuelle. « De ce fait, il a très vite fallu réfléchir à une nouvelle source de revenus pour stabiliser l’exploitation », présente Maxime.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Les glaces, une diversification rafraichissante et 100% locale
Depuis 15 ans, les 115 vaches du troupeau de la Roche laitière, à Brûlain, sont à l’origine d’une gamme de glaces vendues dans…
Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité