Aller au contenu principal

Le Pineau des Charentes : quatre siècles et toujours jeune

Chaque semaine, nous vous proposons de découvrir un produit typique d'un département de la Nouvelle-Aquitaine. Aujourd'hui, le Pineau des Charentes (17).

Le Pineau des Charentes est un « vin de liqueur » et se range au rayon des Macvin du Jura ou encore du Floch de Gascogne. 80 000 hectolitres ont été produits en 2017.
Le Pineau des Charentes est un « vin de liqueur » et se range au rayon des Macvin du Jura ou encore du Floch de Gascogne. 80 000 hectolitres ont été produits en 2017.
© N.C.

Il aura suffi d'une erreur, celle de verser du cognac dans un fût de vin blanc charentais, et l'apéritif était né. La vigne, présente depuis les Romains, dont on dit qu'ils appréciaient les élixirs charentais, donne au moins trois produits dans ce vignoble de 78 000 ha sur les deux départements des Charentes : le cognac, le Pineau et des vins de pays.

« Après l'anonymat de l'âge industriel au XXe siècle, le commerce du Pineau émerge peu à peu, résume le géographe Gilles Bernard. Les ventes dans les villes balnéaires de la côte de Beauté remontent au lendemain de la Première guerre mondiale ». Les expositions de Marseille et de Nantes amènent une nouvelle notoriété et une nouvelle clientèle. À Saintes, l'office de tourisme en fait un produit d'appel local pour « les chaudes soirées d'été ».

Toujours en concurrence face au géant cognac, le Pineau, le Poulidor de la production viticole charentaise, cherche alors de nouvelles marques dans les apéritifs. Quand survient la crise du cognac dans les années 90, le Pineau joue sa carte.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
La qualité de la farine donne du grain à moudre aux boulangers
Pétrir, mouler et cuire restent les gestes séculaires de la fabrication du pain, mais les ingrédients de base sont choisis selon…
Les poulaillers, une option toujours prisée
Pour sécuriser une trésorerie ou pérenniser un emploi, de nombreux exploitants montent des ateliers volailles en parallèle de…
Publicité